Les classiques plébiscités

> Le Spinning (ou cycling). A ne pas confondre avec du simple vélo d'appartement. Ici, les bras travaillent aussi. Le principe : en groupe, on pédale au rythme de la musique et des instructions du prof. Le but : travailler l'endurance et les capacités cardio-respiratoires, brûler des calories, sculpter surtout les jambes.
...

> Le Spinning (ou cycling). A ne pas confondre avec du simple vélo d'appartement. Ici, les bras travaillent aussi. Le principe : en groupe, on pédale au rythme de la musique et des instructions du prof. Le but : travailler l'endurance et les capacités cardio-respiratoires, brûler des calories, sculpter surtout les jambes. > Le Bodypump. Un cours collectif de musculation, en musique. Le principe : on enchaîne de petites séries d'exercices pratiqués avec une barre à laquelle on peut ajouter des poids. Le but : brûler des calories et développer tous les muscles, galber le corps et améliorer sa posture. > Le cardio-boxing. La discipline combine des mouvements de self-défense et de divers sports de combat. Le principe : en groupe et en cadence, on enchaîne des séries d'exercices, effectués soit dans le vide, soit sur un sac de sable. Le but : développer la masse musculaire, la souplesse et les capacités cardio-respiratoires. > Le golf urbain. Les simulateurs de golf se perfectionnent sans cesse. Dernier en date, le ve. golf, d'un réalisme sans précédent, propose de choisir son parcours parmi les plus prestigieux du monde, d'opter pour des conditions climatiques diverses, etc. Le principe : le même que le golf, les bienfaits de l'exercice à l'extérieur en moins. Idéal pour les hommes d'affaires pressés qui peuvent interrompre leur partie et la reprendre jusqu'à un mois plus tard. Le but : développer les abdos, les dorsaux et les ischios tout en améliorant la coordination des mouvements. > Le gliding. Inventé il y a deux ans aux Etats-Unis, ce sport très ludique n'est pour le moment enseigné qu'au David Lloyd, à Bruxelles, mais des profs d'autres clubs sont en cours de formation. Le principe : la partie avant des pieds posée sur des disques de nylon, on enchaîne des mouvements très simples en glissant sur le sol, en groupe et en musique. Le but : gainer et contrôler tous les muscles, sans impact sur les articulations puisqu'il n'y a pas de sauts. > Le Budokon. De " bu " (guerrier), " do " (chemin) et " kon " (esprit), mix d'arts martiaux, de yoga et de méditation guidée. Le principe : une séance se déroule en trois temps. On commence par des exercices de yoga, puis on enchaîne des mouvements de karaté et de taekwondo, pour terminer couché au sol pendant que le professeur lit un texte taoïste. Le but : raffermir et tonifier le corps (lents ou rapides, les mouvements sont intenses), tout en relaxant l'esprit. > L'aquapunching (ou aquaboxing). C'est la version aquatique du body combat. Le principe : on effectue en piscine des gestes issus des arts martiaux et de la boxe. La résistance de l'eau oblige les muscles à travailler davantage, tout en réduisant la sensation d'effort. Le but : développer l'endurance et la résistance, tonifier et drainer le corps, grâce au massage provoqué par les mouvements de l'eau. > Le Punk Rope. Il s'agit de sauter à la corde au rythme de musiques rock, en cours collectif. Le principe : le Punk Rope combine des sauts et des figures dansées . Le but : non seulement on brûle énormément de calories, mais on améliore aussi ses capacités cardio-respiratoires, son agilité et son sens du rythme. Les muscles des jambes sont particulièrement sollicités. > La Flexibar. Du nom de l'accessoire avec lequel on le pratique, ce sport né en Allemagne se base sur les réflexes des muscles. Le principe : en position debout ou couchée, on tient une barre souple dont chaque extrémité est munie d'un poids. Par des mouvements pratiqués en musique, on va mettre la barre en mouvement de manière à créer une vibration. Les muscles vont réagir pour contrecarrer cette oscillation. Ils travaillent donc en profondeur, sans sensation d'effort intense. Le but : brûler beaucoup de calories sans s'en apercevoir, soulager les tensions musculaires, renforcer plus spécifiquement la ceinture abdominale. > Le Speedminton. Une sorte de badminton mâtiné de règles tirées du tennis et du squash. Grâce à un volant plus lourd, il peut se pratiquer à l'extérieur. Le principe : sur un terrain moitié plus petit qu'au tennis, on joue avec des raquettes de squash. Le rythme, très rapide, apporte un côté fun à ce sport qui peut aussi se pratiquer de nuit, avec un équipement fluo. On l'appelle alors Blackminton. Le but : améliorer ses capacités cardio-vasculaires, muscler les jambes, développer la coordination et la souplesse. > Les dérivés du yoga. Yogilates, Gyrotronics, Yogabeat, yoga rave lounge, tai-chi dansé... Depuis que les hommes prennent soin de leur bien-être mental autant que de leur forme physique, ils sont conquis par tous ces dérivés du yoga. Le principe : les mouvements traditionnels du yoga et la respiration profonde sont combinés à d'autres sports (pilates, musculation, etc.), dans l'esprit " fusion " qui s'impose aussi en matière de sports. Le but : l'harmonisation du corps et de l'esprit, le développement de la souplesse, la relaxation et le maintient postural sont améliorés. > Le Swissball. Conçu au départ dans un but de rééducation, il est devenu depuis lors un sport ludique, pratiqué dans de nombreux clubs, et qui permet de travailler les muscles en douceur. Le principe : on commence en position assise sur un gros ballon souple. Par des gestes simples (lever un pied, écarter les genoux...), on se déstabilise, obligeant ainsi les muscles à travailler pour rétablir un équilibre. Le but : apprendre à se concentrer sur certains muscles, renforcer la colonne vertébrale et améliorer le maintien, pour une silhouette harmonieuse. > Le stretching. Parfait en complément d'un autre sport, il travaille essentiellement la souplesse. Le principe : une succession d'exercices d'étirement et d'assouplissement, pratiqués en groupe et en musique. Le but : conserver ou améliorer sa souplesse, prévenir les déchirures musculaires, éliminer les toxines, évacuer les tensions musculaires. l