Carnet d'adresses en page 106.
...

Carnet d'adresses en page 106.En vedette ? Ce somptueux bracelet-manchette inspiré par la symbolique du mandala, figure tibétaine en forme de cercle qui représente le cosmos et l'univers en mouvement perpétuel et peut emprunter, par conséquent, différentes formes, riches et infinies. Tout comme le mandala, le bracelet aux anneaux mobiles ne cesse de se mouvoir et de changer de forme. Fruit d'une prouesse technique, il est une pure merveille de créativité et de savoir-faire joaillier. Ses larges anneaux d'or blanc, sertis de 2 249 diamants obéissent à toutes les volontés de celle qui l'adopte. Ils se plient dans tous les sens et peuvent décliner un nombre infini de figures différentes. Le summum du raffinement ? Complètement aplati et vu de haut, le bracelet évoque la fleur de camélia, l'un des symboles de Chanel ! Passons en revue les colliers. Elément Céleste 01 exprime à merveille les jeux d'ombre et de lumière. Ce collier est une sphère aérienne suspendue au bout d'un long sautoir d'or blanc, serti de diamants. Entre ses anneaux concentriques mobiles, alternativement pavés de diamants noirs et de diamants blancs, on aperçoit " l'âme " de la sphère : une perle exceptionnelle des mers du Sud. Une petite sphère, ornée, elle, d'un gros diamant central, enserre le sautoir. On peut la faire glisser entre les doigts, pour ajuster le collier au gré de ses envies ou tout simplement pour s'amuser, dans un mouvement de va-et-vient ludique. Le collier Elément Céleste 03 évoque le système solaire, avec sa sphère constellée de brillants, déclinés du plus petit au plus grand. A l'intérieur, on a placé une sphère plus petite, copie conforme de la grande. Lorsqu'on tourne délicatement la boule extérieure, la boule intérieure tourne aussi, mais dans l'autre sens ! Elément Céleste 02 est un " réseau " de perles, de sphères pavées de diamants et de boules de cristal de roche facetté. Elles sont montées sur des roulements à billes et forment des branches, entièrement articulables. A vous de jouer ! Vous pouvez les laisser tout droites, telles des rayons solaires, vous pouvez les arrondir dans un sens ou dans l'autre ou les replier carrément sur elles-mêmes pour qu'elles forment comme un tissu dense et compact de boules. Moderne, graphique et audacieux, le collier Elément Céleste 04 met en scène une véritable explosion cosmique avec 11 planètes de perles, de saphirs et de diamants, rythmées par des lunes, comètes et étoiles. Pour terminer, admirons ce bracelet Elément Céleste 05. Des dizaines de faisceaux mobiles en or blanc, sertis de diamants, bougent librement au gré de chaque geste et envoient dans l'air des milliers d'éclats brillants et lumineux. Pour mettre en scène cette collection exceptionnelle, présentée dans la boutique de la place Vendôme à Paris, Chanel Joaillerie a fait appel à Xavier Veilhan, 42 ans, l'un des noms majeurs de la vie artistique contemporaine et célèbre pour ses installations, ses sculptures, ses environnements et ses tableaux photographiques. Ses £uvres figurent dans de nombreux musées français et étrangers. Pour le mois de novembre prochain, l'artiste prépare une importante monographie pour le musée d'Art contemporain à Strasbourg. Visionnaire et avant-gardiste, Coco Chanel a toujours cultivé une grande complicité avec les artistes. Cocteau, Diaghilev et Stravinsky comptaient parmi ses amis... La maison a conservé ces bonnes habitudes et s'adjoint, régulièrement, la collaboration des créateurs les plus en vue. Le designer Ingo Maurer avait mis en lumière la réédition de la première ligne de joaillerie Chanel. Jean-Paul Goude a superbement orchestré la mise en scène de la collection " Les Cinq Eléments ", dont " Eléments Célestes " est en quelque sorte la suite logique. Le choix de Xavier Veilhan coulait de source. Il évolue souvent dans un univers monochrome, noir et blanc (couleurs de Chanel) et son travail multidisciplinaire et multisensoriel s'inscrit exactement dans l'esprit de la collection. " Avant cette collaboration, je connaissais mal l'univers du luxe et encore moins celui des bijoux, confie Xavier Veilhan. Les bijoux avaient, pour moi, un côté symbolique, ils étaient aussi liés à l'idée de cadeau. Avec Chanel, j'ai découvert la valeur et la lumière des pierres, l'aspect exclusif, élégant et précieux des parures, alliés à une technique très pointue. Pour les mettre en scène, j'ai voulu créer un contexte décalé de la réalité dans un espace onirique. " L'enchantement commence avant de pénétrer dans la boutique. Devant l'entrée, sur le trottoir, Xavier Veilhan a placé un gigantesque mandala stylisée. Cette porte géante et symbolique plonge d'emblée le spectateur dans l'ambiance de la collection. Une fois à l'intérieur, les yeux se posent sur une imposante statue de femme en résine noire, allongée dans une pose voluptueuse, endormie ou peut-être immergée dans un songe. " J'avais envie d'une présence corporelle, souffle Xavier Veilhan. J'aime que mes £uvres restent auprès des visiteurs comme un souvenir ou un songe. " On feuillette un grand livre lumineux où chaque page dévoile une interprétation très personnelle des parures " Eléments Célestes ". On contemple longuement cette étonnante " table billard ". Réalisée en corian, elle pèse 450 kg et est recouverte d'une plaque en inox. Des galettes noires, " enrichies " de bagues, de boucles d'oreille et de colliers, glissent dans un mouvement lent et circulaire, telles des verres sur une table mouillée. C'est à la fois hypnotisant et relaxant. Enfin, le regard est capté par cette extraordinaire " light machine ". " Elle existait déjà, explique Xavier Veilhan, mais uniquement avec des images fixes. J'ai mis au point un logiciel qui les anime. Tous les bijoux ont été filmés, travaillés par logiciel, puis projetés à travers 2 300 ampoules. " Les parures se font fluides, ondoyantes, vibrantes d'une lumière extraordinaire. Transporté dans un univers extraordinaire, immergé dans un rêve, le visiteur écrit sa propre histoire... empreinte de magie. Barbara Witkowska