Dans la foulée du Fashion Weekend Bag Black Cathy Pill by Kipling, vous avez proposé à la créatrice de dessiner une mini-collection exclusive pour Kipling. Pourquoi ?

C'est vraiment une histoire de rencontres. J'avais déjà croisé Cathy, que je trouvais belle, dynamique et créative. Et j'avais vu ses imprimés. Or, Kipling en fait aussi ! On s'est alors rencontrées grâce à Weekend et on lui a donné carte blanche pour un sac exclusif pour le magazine et ensuite pour une collection de trois sacs pour nous. Parce que cela correspond à la philosophie de la marque et à la mienne ! J'aime les choses vraies et authentiques, les véritables coll...

C'est vraiment une histoire de rencontres. J'avais déjà croisé Cathy, que je trouvais belle, dynamique et créative. Et j'avais vu ses imprimés. Or, Kipling en fait aussi ! On s'est alors rencontrées grâce à Weekend et on lui a donné carte blanche pour un sac exclusif pour le magazine et ensuite pour une collection de trois sacs pour nous. Parce que cela correspond à la philosophie de la marque et à la mienne ! J'aime les choses vraies et authentiques, les véritables collaborations. Cathy avait envie d'essayer de travailler l'accessoire, nous avons mis à sa disposition tout notre savoir-faire. Je suis ultraperfectionniste, il fallait donc que l'on propose le meilleur de Cathy Pill et le meilleur de Kipling. Ce fut un vrai challenge, nous n'avions jamais imprimé des sacs comme ceux-là en cuir, il a fallu trouver les partenaires appropriés, travailler sur les techniques d'impression, c'était une première. Il fallait aussi retrouver l'esprit du drapé des vêtements de Cathy et la fonctionnalité de Kipling. Si on le faisait, c'était pour le faire bien ! Elle compte trois sacs en nappa, un très beau cuir, dans trois imprimés de couleurs différentes, avec dominantes de noir, de bleu ou de rose. Le grand sac s'appelle Drybag Large, le moyen, Drybag Medium et le petit, Drybag Small - l'idée est de le porter extrêmement court sur le bras, comme une petite épaulette à l'envers. Je les trouve très réussis, ils sont très liés à l'univers de Cathy, et en même temps ils sont 100 % Kipling ! L'histoire de Kipling est basée sur le sac en Nylon. je veux le travailler et le garder au goût du jour, le moderniser par les couleurs, les formes, bref, le faire vivre ! Je veux proposer des produits qui accompagnent la femme dans tous les moments de sa vie, des sacs accessibles, casual, fun, mais stylés. Quand je suis arrivée chez Kipling, dès ma première saison, pour le printemps été 2007, nous avons donc lancé des collections " mode ", comme la collection Hip, avec son petit singe robot qui a tout de suite extrêmement bien marché. Depuis nous n'avons pas arrêté ! Nous sommes vendus dans 65 pays à travers le monde et en moins de quatre ans, nous avons doublé notre chiffre d'affaires, mais toutefois nous avons encore besoin de gagner une légitimité en matière de mode - c'est la raison pour laquelle nous collaborons, notamment, avec de jeunes créateurs. A.-F. M.