L'an dernier, un casting hallucinant notamment de Tom Dixon, Patricia Urquiola, Ingo Maurer, Jaime Hayon ou des frères Campana était réuni par La Jeune Rue, sorte d'utopie gastronomique en plein Paris. Mais bien que le projet mégalo soit retombé comme un soufflé, ce défilé de mégastars témoigne de la puissance des liens qui unissent le design et la fine cuisine. On ne compte plus les crossovers entre les deux domaines de création. De nos jours, les top designers ne se contentent plus d'aménager des restos à la mode - ou le font pour eux-mêmes, comme Tom Dixon à Portobello -, mais confectionnent des bûches pour Häagen-Dazs, à l'instar de Front, Doshi Levien ou Nendo. Plus proche de nous, on retrouve aussi des restaurants griffés, du Bia Mara, à Bruxelles, à The Jane Antwerp, mais également des designers invitant à leur propre table, des dîners mondains de Charles Kaisin aux lunchs du vendredi de Marina Bautier ; sans même parler des expos Madame est servie à Mons 2015, au printemps dernier, et The Taste of Change à Reciprocity Liège, en octobre prochain, toutes deux consacrées aux histoires de bouche, voire du Bistro Interieur de nos dix Designers de l'année pour la Biennale de Courtrai, l'an passé. Il y en a un peu plus, je vous le mets ?
...