Avouons-le d'emblée, il y a pire comme mission : tester ce que le monde de la beauté a fait de mieux en un an, les formules les plus raffinées, les senteurs les plus séduisantes, les couleurs les plus originales... A l'inventaire des tâches dont la pénibilité justifie une prépension anticipée, pas sûr que celle-là pèse lourd. Or, même si se plaindre serait déplacé, l'exercice s'avère souvent moins facile qu'il n'y paraît. C'est que ce secteur à la créativité sans limite met constamment des nouveautés sur le marché. Pour n'en retenir fi...