Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin vers 9 h 45 dans l'émission " Bonjour quand même " de Jean-Pierre Hautier sur La Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin vers 9 h 45 dans l'émission " Bonjour quand même " de Jean-Pierre Hautier sur La Première (RTBF radio).Glisser à perdre haleine le long de la Tour de Babel. Escalader l'Arche de Noé dans sa version " grandeur nature ". Défier le méchant Goliath avec un sabre-laser dernier cri. Et, cerise sur le gâteau biblique, se frayer un passage à sec entre les vagues menaçantes de la tumultueuse mer Rouge. En l'an 2001, la Britannique Andrea Webster a eu cette vision divine. Depuis, cette fervente catholique de 40 ans tout rond n'a de cesse de mener à bien son projet titanesque. Objectif : inaugurer, dans les trois ans à venir, le premier parc de loisirs européen dédié à la Bible. Sans rire. Car cette mère de famille pense sincèrement que le salut des générations futures passe par cette étrange fusion entre l'éducation et le divertissement. Les ados désertent les églises ? Autant les sensibiliser à l'Ancien et au Nouveau Testament avec leur arme favorite : le fun ! D'où l'idée saugrenue de construire une espèce de Disneyland chrétien où les plus grands tableaux bibliques seraient illustrés de manière spectaculaire et interactive. Hérésie ? Andrea Webster y croit pourtant dur comme fer et son site Internet www.arkalive.com (traduisez " l'Arche en vie ") définit même les missions et la genèse (si l'on ose dire) du projet. Un premier plan du parc d'attractions sacré y est d'ailleurs détaillé avec, en guise de château de la Belle au bois dormant, une réplique exacte de l'Arche de Noé selon les proportions décrites dans les Ecritures. Reste à financer cette £uvre ludique à la gloire de Dieu estimée à quelque 200 millions d'euros. Pour convaincre d'éventuels investisseurs catholiques, Andrea Webster ne cesse de rappeler sa bonne foi et la dimension résolument éducative de son projet sur son site Web. En clair : divertir, c'est bien ; convertir, c'est mieux. Aussi surprenant qu'il puisse paraître, ce parc à thème biblique (qui verra théoriquement le jour dans le Yorkshire anglais) est finalement bien révélateur de l'air du temps. A l'heure où la ferveur religieuse reprend sérieusement du poil de la bête et que les individus û croyants ou pas û font exploser les frontières entre leur travail, leurs loisirs et leurs convictions, ce genre d'initiative ludico-spirituelle devait forcément émerger un jour. Plus avant-gardistes que jamais, les Etats-Unis ont d'ailleurs pris les devants avec un parc similaire, mais beaucoup moins spectaculaire, inauguré il y a quatre ans déjà. Situé à deux pas du Disneyworld d'Orlando, en Floride, le Holy Land Experience joue en effet moins la carte des effets spéciaux que celle du théâtre de rue au c£ur de l'ancienne Jérusalem reconstituée sur quelques hectares ( www.theholylandexperience.com). Au programme : passion du Christ en direct et Goliath Burger entre les spectacles ! " Le xxie siècle sera religieux ou ne sera pas ", avait prévenu l'écrivain français André Malraux. Il avait oublié de nous dire qu'il serait aussi grand-guignolesque. Frédéric Brébant