Lorsque l'on aperçoit, pour la première fois, le Palais Bulle, résidence de Pierre Cardin, on ne peut s'empêcher de se demander s'il n'abrite pas une famille de Barbapapas en vacances à la Côte d'Azur. En effet, cet étrange bâtiment constitué de sphères de tailles différentes ne ressemble en rien aux maisons que l'on a l'habitude de rencontrer dans le midi de la France. Mais il aurait été surprenant que le créateur des fameuses " robes-bulles " et autres costumes...

Lorsque l'on aperçoit, pour la première fois, le Palais Bulle, résidence de Pierre Cardin, on ne peut s'empêcher de se demander s'il n'abrite pas une famille de Barbapapas en vacances à la Côte d'Azur. En effet, cet étrange bâtiment constitué de sphères de tailles différentes ne ressemble en rien aux maisons que l'on a l'habitude de rencontrer dans le midi de la France. Mais il aurait été surprenant que le créateur des fameuses " robes-bulles " et autres costumes de cosmonautes se contente de la demeure de Monsieur Tout-le-monde.Pierre Cardin a acheté le Palais Bulle en 1989 lorsqu'il a été mis en vente par Sotheby's. Cet ensemble résolument novateur est l'oeuvre d'Antti Lovag, un architecte audacieux né en Hongrie en 1925 d'un père russe et d'une mère finlandaise. Après avoir entamé, puis rapidement abandonné, des études d'architecture aux Beaux-Arts de Paris, ce bâtisseur visionnaire a l'occasion de faire ses premières armes avec l'architecte français Jean Prouvé. Dès les années 1960, Antti Lovag s'intéresse de près à l'architecture organique dont les formes s'inspirent de celles de la nature pour se fondre dans l'environnement. C'est précisément en étudiant notre cadre de vie original qu'il se rend compte que les lignes droites et les angles ne sont pas adaptés à l'homme. A ses yeux, l'être humain se confine dans des bâtiments cubiques pour des raisons économiques ou par manque de solutions techniques. Les formes rondes et circulaires seraient, toujours selon lui, plus propices à l'épanouissement. Antti Lovag entreprend donc de réaliser des maisons rondes pour lesquelles il développe une technique de construction particulière. Les différentes sphères qui composent chaque création ( NDLR: Antti Lovag a créé trois maisons rondes) sont édifiées en projetant du béton sur un grillage posé sur une armature métallique courbée. Le Palais Bulle est certainement la plus imposante de ses oeuvres. La partie habitée comprend en effet deux salons, huit chambres, un bureau, une bibliothèque, une salle de conférences, un cinéma... Le terrain qui entoure la maison, lui, recèle une piscine, un étang, des terrasses, une palmeraie, un terrain de tennis et un amphithéâtre. Un endroit de rêve que seul un personnage d'exception comme Pierre Cardin pouvait apprécier à sa juste (dé)mesure... Serge Lvoff Photos: Astrid di Crollanza/Isopress-Sénépart