À la porte sud-ouest des Hautes-Alpes, entre Vercors et Ecrins, le massif du Dévoluy aligne ses sommets blancs flirtant autour des 3 000 m et des paysages de neige sauvages et envoûtants. Le site abrite plusieurs villages et stations ayant, chacun et chacune, son caractère propre et bien distinct. Une diversité qui fait la force de la région. Réunissant les communes du SuperDévoluy, de La Joue-du-Loup et du Dévoluy (cette dernière regroupant elle-même quatre villages : Saint-Etienne, Agnières, Saint-Didier et La Cluze), le massif du Dévoluy permet à tout un chacun de goûter aux multiples plaisirs de la neige.
...

À la porte sud-ouest des Hautes-Alpes, entre Vercors et Ecrins, le massif du Dévoluy aligne ses sommets blancs flirtant autour des 3 000 m et des paysages de neige sauvages et envoûtants. Le site abrite plusieurs villages et stations ayant, chacun et chacune, son caractère propre et bien distinct. Une diversité qui fait la force de la région. Réunissant les communes du SuperDévoluy, de La Joue-du-Loup et du Dévoluy (cette dernière regroupant elle-même quatre villages : Saint-Etienne, Agnières, Saint-Didier et La Cluze), le massif du Dévoluy permet à tout un chacun de goûter aux multiples plaisirs de la neige. Au pied du Pic de Bure (2 709 m), les stations de SuperDévoluy et de La Joue-du-Loup se partagent un domaine de 100 km de pistes de ski alpin, 35 km de pistes de ski de fond et 31 km de sentiers piétons et raquettes à neige. La plus célèbre des stations est sans conteste SuperDévoluy, sise à l'orée des pistes et interdite aux voitures. Créée en 1966, elle s'articule aujourd'hui encore autour de son fameux " Paquebot des neiges ", un long bâtiment austère environné depuis d'immeubles à appartements et de résidences de vacances au look " chalet " mieux intégrés au paysage. La Joue-du-Loup, elle, s'est également étendue en s'inscrivant dans un vaste projet de développement touristique arrivant à terme en 2010. Les deux stations sont dotées de nombreux équipements visant à restructurer et sécuriser le domaine skiable, à installer de nouvelles remontées mécaniques (dont le tout nouveau Télémix des Fontettes aménagé au pied des pistes de la Joue-du-Loup) et à renforcer le réseau d'enneigement artificiel. Pour fuir la grisaille, le domaine de ski alpin de SuperDévoluy - La Joue-du-Loup est idéal. Ecoutez alors le crissement de la poudreuse sous les spatules, laissez le regard vagabonder sur les cimes et partez à la conquête de ces monts offrant généreusement leurs flancs aux joies de la glisse. Situé entre 1 500 et 2 510 m, il convient non seulement aux skieurs débutants et moyens grâce à ses pistes aux difficultés progressives mais aussi aux plus chevronnés qui trouvent également leur compte sur des pistes noires, techniques à souhait. Très dans l'air du temps et conçus spécialement pour les ados : les trois espaces de glisse pour freeriders et boarderscrosers... A vocation familiale, les deux stations sont labellisées " Petits Montagnards ", et elles offrent des structures d'accueil et des animations adaptées aux tout-petits. A midi, les " grands " se retrouvent plutôt tout en haut des pistes dans l'un des chaleureux restaurants d'altitude tel le Vi Aï Pi, où il fait bon déguster des spécialités montagnardes près d'une belle flambée... Relié par la route et par les pistes à SuperDévoluy, le village de La Joue-du-Loup a, quant à lui, tout d'un village de tradition avec ses maisonnettes et chalets tout en bois à l'ambiance feutrée et très cocoon. Plus récemment, des boutiques et des chalets résidentiels ont fait leur apparition parmi les mélèzes comme les Hauts de la Lauzière, un ensemble de chalets individuels se partageant une piscine couverte, un sauna et une salle de fitness. L'atout principal du lieu réside toujours dans la beauté du cadre et la majesté des montagnes entourant le village. Des itinéraires à parcourir en raquettes permettent d'ailleurs de contempler les fabuleux paysages. Ainsi celui des Chaumattes (2,5 km) ou pour les plus courageux, un sentier de 5 km ralliant le Col du Festre (1 441 m). Ici, une maison dédiée au ski de fond abrite un bar-restaurant, et décline location de matériel, informations et animations. A ne pas rater : les étonnants itinéraires de ski de fond (Le Chauvet, Vallon, Pierra, l'Aupet...) du Dévoluy qui, de bois en clairières et de vallons en balcons, permettent de sublimes traversées d'ouest en est. Au fil de 11 boucles de 0,5 à 6 km, les amateurs admireront successivement quatre plateaux : ceux de Festre, Arouze, Boucherac et Rioupes. On ne peut cependant pas oublier de citer les multiples villages et hameaux traditionnels du Dévoluy. Célèbres pour leurs jolies chapelles, leurs lavoirs, fontaines ou fours à pain, ils jouent tout en contraste la carte des traditions au c£ur d'une nature farouche dont on sillonnerait à l'infini les recoins les plus secrets. Ainsi accompagné de guides-spéléologues, spécialistes de la descente sous terre, on peut encore découvrir les chorums si caractéristiques de la région. Gouffres creusés dans le calcaire et envahis par la glace en hiver, ils sont une cinquantaine dans le Dévoluy. Dans ces glacières naturelles, la glace se révèle étonnamment transparente. Un must et une source d'émerveillement mémorable pour les visiteurs de cette belle région encore si méconnue. Sophie Dauwe & Jean-Jacques Serol / Pepite Photography