Fiche d'identité de la région.
...

Fiche d'identité de la région. 100 000 habitants se partagent les 97 872 kilomètres carrés de cet Etat indien de Jamu et du Cachemire. La religion est le bouddhisme avec une minorité musulmane. Les températures extrêmes observées à Leh, la capitale, sont de + 33° en juillet à - 20° en janvier. En été, alors que la mousson est forte dans le reste du continent indien, la pluviosité y est faible.Formalités. A partir d'un passeport valable plus de six mois, demander un visa auprès de l'ambassade de l'Inde, située au 217, chaussée de Vleurgat, à 1050 Bruxelles, que l'on obtient après trois jours, pour un montant de 1 300 F. Tél. : 02-640 91 40.Santé. Aucune vaccination n'est exigée. Néanmoins, les vaccins antitétanos, antityphoïde et contre l'hépatite sont recommandés. De plus, en préparant sa trousse pharmaceutique, le voyageur averti ne devra omettre d'emporter une excellente crème solaire, ainsi qu'une paire de lunettes solaires de qualité, les altitudes rencontrées étant toujours élevées. Les précautions classiques face à l'eau sont bien évidemment de rigueur (bouteilles capsulées, éviter les fruits et les légumes sommairement lavés à l'eau, etc.).Monnaie. La roupie vaut pratiquement un franc belge. Les comptes sont donc aisés. L'idéal est d'emporter des dollars à changer à Delhi, à l'aéroport ou dans une banque de Leh, le seul endroit du Ladakh où les transactions soient possibles (toujours conserver le document établi et remis lors du change).Visite des monastères. Pour la plupart de ces lieux, un billet d'entrée, coûtant généralement de 10 à 20 roupies, est à payer. Ne pas oublier que ces différents sites sont religieux et que dès lors les règles classiques sont naturellement de rigueur : tenue décente, respect de l'horaire des offices.Voyager. Actuellement, la compagnie Gulf Air offre un billet aller-retour pour une somme de 20 900 F (hors taxes). KLM 22 000 F et Air France 23 000 F. De Delhi, il faudra encore compter plus ou moins 5 000 F pour se rendre à Leh (les vols, journaliers en été, dépendent largement des conditions climatiques du moment). Il existe également une liaison par la route, voyage malgré tout fatigant mais époustouflant en paysages et en rencontres. Il se fait en autocar (ne pas lésiner sur la dépense pour le choix de la catégorie supérieure, correspondant à un bon bus de chez nous) et en deux étapes distinctes : Delhi - Manali et Manali - Leh. Pourquoi ne pas choisir la route à l'aller (adaptation moins brutale à l'altitude) et l'avion au retour pour épargner les deux journées de route? A partir de Leh, excellente base pour la découverte des régions avoisinantes, plusieurs moyens de transport existent : les bus locaux, économiques mais très inconfortables, et les jeeps pour l'indépendance. La liste des tarifs pour les différentes destinations de la vallée est à consulter à la station des taxis, située au milieu du bazar (pour une journée d'excursion complète, avec quatre voyageurs, il faut compter plus ou moins 60 dollars soit 2 700 F). Nouvelles Frontières propose un très attrayant safari en 4 x 4 au Ladakh, en passant par les provinces du Lahaul et du Spiti, régions frontalières avec le Tibet, ouvertes aux visiteurs étrangers depuis seulement 1992 (départ de Paris, 21 jours pour 87 150 F).Logement. Depuis quelques années, les hôtels sont nombreux à Leh (l'Office du tourisme en possède la liste détaillée). Mais on ne peut que vous inviter à préférer les " guest-houses " (il y en a partout en dehors de la capitale), beaucoup plus conviviales, dont le prix d'une chambre varie entre 2 et 7 dollars, soit de 90 F à 275 F. Il est recommandé d'emporter son propre sac de couchage.