UN PETIT BOUT D'HISTOIRE

Bien que présent sur d'autres essences, le liège se retrouve avant tout dans l'écorce du Quercus suber, communément appelé " chêne-liège ". Si sa présence sur Terre remonte à plusieurs millions d'années, les premières traces d'utilisation humaine sont situées aux alentours de 3 000 ans av. J.-C. De la Chine à l'Egypte en passant par la Perse, l'homme a rapidement su tirer parti de ses étonnantes propriétés, et l'utilisa de façon très variée : revêtements, chaussures, bouées de sauvetage, meubles ou éléments de toiture, sans oublier des bondes et bouchons en quantités astronomiques. Mais finalement, de quoi s'agit-il exactement ? Un matériau logé dans l'écorce d'un arbre, qui le protège du froid et des parasites tout en lui permettant de respirer, grâce à une texture percée de minces canaux appelés lenticelles.
...