Les podiums ont parlé. Le sac minuscule porté au bout des doigts ne pouvant accueillir qu'un petit trousseau de clés, c'est fini ! Place aux modèles géants en raphia, cuir ou encore PVC travaillés dans la démesure ...

Les podiums ont parlé. Le sac minuscule porté au bout des doigts ne pouvant accueillir qu'un petit trousseau de clés, c'est fini ! Place aux modèles géants en raphia, cuir ou encore PVC travaillés dans la démesure pour emporter bien plus que le nécessaire. Si pendant longtemps l'accessoire a été un détail fonctionnel qui ponctue une allure, il voit désormais son utilité première complètement repensée. " Ce n'est plus forcément pratique d'avoir un sac aujourd'hui, les poches des vêtements ont pris le relais, note Frédéric Godart, sociologue de la mode. Maintenant, c'est le style et l'image qui l'emportent. " A l'ère d'Instagram, ces volumes exagérés sont évidemment calibrés pour le réseau social nouvellement réputé pour faire la pluie et le beau temps des it bags, ces fameux produits d'appel des maisons de luxe qui ont vu leur cycle de vie se réduire avec les années. " Quand on investissait dans un sac, la norme était de le garder longtemps, ajoute l'expert. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui avec ces variances stylistiques installées pour vendre plus. "