IKEA. Quatre lettres, acronyme d' " Ingvar Kamprad Elmtaryd Agunnaryd ", qui ont changé la façon de concevoir l'ameublement en Belgique et dans la quarantaine de pays où elles se sont implantées. Quand, à seulement 17 ans, Ingvar Kamprad ajoute à ses initiales celles de la ferme de ses parents et de son village natal pour nommer sa petite entreprise, il est loin de se douter qu'elle fera de lui l'un des hommes les plus riches d'une planète qu'il aura en partie meublée. Spécialisé dans la vente d'acce...

IKEA. Quatre lettres, acronyme d' " Ingvar Kamprad Elmtaryd Agunnaryd ", qui ont changé la façon de concevoir l'ameublement en Belgique et dans la quarantaine de pays où elles se sont implantées. Quand, à seulement 17 ans, Ingvar Kamprad ajoute à ses initiales celles de la ferme de ses parents et de son village natal pour nommer sa petite entreprise, il est loin de se douter qu'elle fera de lui l'un des hommes les plus riches d'une planète qu'il aura en partie meublée. Spécialisé dans la vente d'accessoires de bureau par correspondance, Ikea commercialise ses propres collections de meubles dès 1955 et les soutient par une stratégie offensive de " design accessible " qu'Ingvar Kamprad peaufinera au cours des décennies. En 1984, la poursuite de l'expansion européenne d'Ikea aboutit à l'ouverture d'un premier magasin sur le sol belge, à Zaventem. Et en Belgique comme ailleurs, on ne résiste pas au raz-de-marée bleu et jaune. Véhiculant une image simple et familiale, Ikea offre des solutions pratiques, facilite l'accès à ses articles en libre-service et laisse l'assemblage aux bons soins du client, dans une optique de réduction des coûts qui permet une politique de prix modiques. Avec un nombre vertigineux de produits proposés, l'arrivée ininterrompue de nouveautés et de régulières baisses de prix, l'empire mo-bilier drainera des millions de clients. Le groupe diversifie ses activités (épicerie, restauration) et développe un marketing féroce dont l'arme de diffusion massive est le fameux catalogue. Initialement tiré à 100 000 exemplaires en 1951, il constitue aujourd'hui la publication gratuite la plus diffusée au monde avec 190 millions d'exemplaires. Ikea est devenu un phénomène sociétal dont les décors fictifs sont la signature. On s'amuse des noms exotiques des produits, on se remémore le montage parfois folklorique de certaines pièces ardues, impossible d'échapper au bois clair de ses best-sellers planétaires. Voire de sortir d'un magasin le Caddie vide, tant le parcours serpentant dans les allées de showrooms démesurés se veut propice à l'achat impulsif. La marque compte des nuées d'inconditionnels et présente chaque années des chiffres affolants que la crise et de régulières controverses n'arrivent pas à ébranler. Encore dirigé avec poigne par Ingvar Kamprad, " le géant suédois " s'attribuait pas moins de 17 % de parts de marché en Belgique l'an dernier et compte ouvrir prochainement deux nouvelles adresses à Mons et Hasselt, portant à huit son total d'enseignes chez nous. M.N.