1 ONGLES PURE NATURE

Trop de vernis aurait-il fini par tuer le vernis ? Sans aller jusque-là, certaines noteront sans déplaisir le retour de l'ongle " au naturel ", tout juste habillé d'un ton nude allant du blanc cassé au café au lait plus ou moins allongé. Une mise au point s'impose toutefois : on dit oui aux ongles nets et biens soignés mais non, plus que jamais, à toute velléité de retour de la french manucure, surtout sur faux ongles en gel.
...

Trop de vernis aurait-il fini par tuer le vernis ? Sans aller jusque-là, certaines noteront sans déplaisir le retour de l'ongle " au naturel ", tout juste habillé d'un ton nude allant du blanc cassé au café au lait plus ou moins allongé. Une mise au point s'impose toutefois : on dit oui aux ongles nets et biens soignés mais non, plus que jamais, à toute velléité de retour de la french manucure, surtout sur faux ongles en gel. Le bon geste fashion. Pour celles qui souhaitent apporter un brin de fantaisie à leurs mains sans risque de tape-à-l'oeil, le look du show de Sally LaPointe, réalisé par Essie, est un bon compromis. Il mêle un vernis quasi ton sur ton avec la couleur de la peau et deux ongles d'une des deux mains couverts de laque dorée. Tout aussi chic : un ongle de chaque main dans une nuance un peu plus foncée de beige. NOTRE SHOPPING- Vernis Sequin Sash collection Retro Revival d'Essie, 12,49 euros (disponible chez Di). - Vernis Back to Basics de ProNails, 12,75 euros. - Vernis 100 % Cashmere collection Nature by Faby, 15,95 euros (disponible sur www.fabyboutique.be). - Vernis Tiramisu for Two d'OPI, 14,95 euros (disponible chez Planet Parfum). - Vernis Complete Salon Manicure Luna Pearl de Sally Hansen, 13,99 euros. Sur les catwalks, où tout est fait pour ne pas détourner l'attention du vêtement, comme dans la vraie vie, où, l'été surtout, les femmes sont de moins en moins tentées d'en faire des tonnes devant leur miroir le matin, la tendance teint nude façon retour de balade au grand air continue, de saison en saison, à faire des émules. Pour répondre au souhait - proche de l'oxymore - d'obtenir un maquillage aussi invisible que parfait, les fonds de teint allègent leur texture sans rien perdre en pigmentation. Le bon geste fashion. Un joli teint frais s'appuie sur une peau saine, nettoyée et bien hydratée. Si l'on recherche un effet naturel et que l'on n'a pas de gros défauts à masquer, un primer universel dopé par une poudre libre matifiante appliquée par-dessus avec légèreté peut faire l'affaire. Pour lui donner un supplément d'éclat, on s'essaie au " strobing ", une technique de pro qui consiste à accrocher la lumière, via des illuminateurs de teint plus clairs que la carnation naturelle, sur les zones bombées du visage. NOTRE SHOPPING - Base de teint Diorskin Forever SPF 20 de Dior, 45 euros. - BB Skin Detox Fluid SPF 25 de Clarins, 36 euros. - Cellularose Brightening CC Lumi-Serum de By Terry, 66 euros. - Touche Eclat Strobing Light (édition limitée) d'Yves Saint Laurent, 42 euros (en exclusivité chez Galeria Inno). - Nude Finish Illuminating Powder de Bobbi Brown, 46,50 euros (disponible à partir de mars). Depuis que Cara Delevingne a réussi à l'imposer comme trait de séduction massive, le sourcil " à tempérament " n'en finit plus de truster les backstages des défilés. Signe qu'il est devenu, après les ongles, le nouveau focus beauté par excellence, les brow bars se multiplient - la preuve par l'arrivée à Bruxelles de la franchise parisienne Atelier du Sourcil - et les produits de plus en plus pointus apparaissent dans les rayonnages des parfumeries et des grandes surfaces. Le bon geste fashion. Si vous faites partie de celles qui n'ont jamais abusé de la pince à épiler, vos sourcils devraient être suffisamment fournis pour que vous n'ayez qu'à les discipliner à l'aide d'une brosse, teintée ou non, en prenant soin de remonter le poil pour lifter le regard. Si vos sourcils sont trop clairsemés, armez-vous d'un crayon pour combler discrètement les zones " nues " en dessinant des traits, les plus fins possibles. NOTRE SHOPPING - Crayon Brow Drama de Maybelline, 8,99 euros. - Gel transparent Speed Brow de Benefit, 19 euros (en exclusivité chez Galeria Inno). - Brow Beater d'Urban Decay, 20 euros (en exclusivité chez Ici Paris XL, rue Neuve, à Bruxelles, et sur www.iciparisxl.be). - Big Brow Pencil de M.A.C, 18 euros (disponible à partir du 19 mars). - Kit Sourcils tout-en-un d'Estée Lauder, 43,50 euros (en exclusivité chez Galeria Inno et sur www.esteelauder.be à partir du 16 mai). Qu'elle prenne une nuance carmin ou prune, coquelicot ou même lie-de-vin, la bouche rouge, longtemps superstar des défilés automne-hiver, s'est également emparée des catwalks cette saison. On la décline en mat ou glossy, là aussi tout est permis - même si la première option tient davantage la corde - à condition de l'associer avec un teint le plus naturel possible. Du côté du regard, on fera plutôt profil bas, pour éviter la concurrence. Le bon geste fashion. Il tient en un mot : préparation. Avant d'oser un rouge soutenu, il est essentiel d'avoir une bouche bien lisse. Si un gommage s'impose une fois par mois, il convient de l'hydrater quotidiennement même si les formules des produits d'aujourd'hui promettent de soigner autant que de mettre en beauté. Pensez à délimiter - en trichant si vous avez les lèvres très fines - le contour avec un crayon ton sur ton ou invisible afin d'éviter que la cire ne " file " dans les ridules. NOTRE SHOPPING - The Only 1 Lipstick One of a Kind de Rimmel, 11,99 euros (disponible à partir de fin février). - Rouge d'Armani Amber de Giorgio Armani Beauty, 36 euros (en exclusivité chez Galeria Inno à Bruxelles). - Crayon à lèvres Pouf Orange d'& Other Stories, 9 euros. - Rouge Coco Stylo Récit de Chanel, 35 euros (disponible à partir du 1er avril). - Color Riche La Palette Rouge de L'Oréal Paris, 19,99 euros (disponible chez Di). Est-ce pour se mettre raccord avec la couleur - espérée - du ciel en été et de la mer azur dans laquelle il fait bon se plonger que le bleu, dans toutes ses nuances, s'est imposé sur les podiums comme la couleur incontournable de ce début d'année ? Appliqué au liner - ras des cils ou débordant -, en aplat franc ou en nuage léger comme chez Chanel, où il joue même les masques de nuit, il convient quoi qu'on en ait longtemps dit à toutes les nuances d'iris. Le bon geste fashion. Quitte à oser le bleu, autant jouer avec plusieurs tonalités. On commence par appliquer un bleu clair sur toute la paupière mobile en dégradant vers le creux intérieur et l'extérieur de l'oeil. Utiliser ensuite un bleu très pâle ou un gris bleuté, dans le coin intérieur et le long de l'arcade. Intensifier le ras des cils avec un liner denim et terminer à l'embout mousse avec une poudre bleu nuit dans le creux du pli palpébral. NOTRE SHOPPING - Palette Hypnôse Paris Merveilleux de Lancôme, 59 euros. - Khôl Couture Electric Blue Waterproof de Givenchy, 22,50 euros (en exclusivité chez Ici Paris XL à partir du 24 mars). - Phyto-Eye Twist Amethyst de Sisley, 34,50 euros (disponible à partir de mi-mars). - Palette Smoky Stories E-Blue-Issant de Bourjois, 13,99 euros. - Lid Pop Eye Shadow de Clinique, 21,30 euros (disponible à partir de mi-mars). PAR ISABELLE WILLOT