HÔTEL MAISON MOSCHINO, À MILAN LE PITCH

C'est sur les vestiges néo-classiques d'une ancienne gare du XIXe siècle que la marque italienne a jeté son dévolu afin de décliner au détour des 65 chambres et suites que compte l'hôtel sa vision fashion et post-moderne d' Alice au pays des merveilles. La griffe qui n'édite pas de meubles à proprement parler est la seule à mettre la mode - et ses robes - en scène, des têtes de lit aux banquettes de son restaurant.
...

C'est sur les vestiges néo-classiques d'une ancienne gare du XIXe siècle que la marque italienne a jeté son dévolu afin de décliner au détour des 65 chambres et suites que compte l'hôtel sa vision fashion et post-moderne d' Alice au pays des merveilles. La griffe qui n'édite pas de meubles à proprement parler est la seule à mettre la mode - et ses robes - en scène, des têtes de lit aux banquettes de son restaurant. 12, Viale Monte Grappa, à 20124 Milan. www.maisonmoschino.com C'est dans un ancien hôtel particulier de style Napoléon III, mieux connu sous le nom de Maison des Centraliens, que s'affiche à tous les étages le style Maison Martin Margiela. La griffe, sélectionnée sur concours, a eu les coudées franches pour transformer d'anciennes salles de réunion en mini-suites et pour relooker le lobby, le salon, le bar et le restaurant La Table du 8, dans lequel officie le chef Benoît Hilaire. Les habitués des boutiques MMM retrouveront ici les codes chers au discret créateur belge : l'omniprésence des housses de coton blanc, les trompe-l'£il, le détournement des styles et des matières, le mélange des genres et des époques. Le tout saupoudré d'une touche subtile d'humour. 8, rue Goujon, à 75008 Paris. www.lamaisonchampselysees.comDu kilt porté par les chasseurs, à l'entrée, au moindre coussin ou plaid posé sur le lit dans la chambre, tout ici n'est qu'un hommage vibrant aux imprimés que la marque italienne décline aussi à l'envi dans sa ligne maison en constant développement. Les grands aplats de couleurs des murs s'accommodent aussi bien de motifs fleuris que de chevrons ou de rayures noir et blanc. Vitaminé, ce décor en technicolor sourit aux meubles d'inspiration sixties que l'on retrouve dans le bar et dans le lobby. Le concept s'est déjà exporté au Koweït et trois nouvelles adresses devraient ouvrir d'ici à 2014 à Oman, en Turquie et au Brésil. 1, George IV Bridge, à Edimbourg. www.hotelmissoni.com En se lançant dans l'hôtellerie, le joaillier ambitionne ni plus ni moins que de proposer à sa clientèle la gamme d'établissements de luxe " la plus extraordinaire au monde ". Un resort a déjà ouvert à Bali et un autre hôtel est en travaux à Londres. L'aménagement de l'immeuble milanais enclavé derrière la Scala a été confié à l'architecte et designer Antonio Citterio. Tout ici respire l'élégance à l'italienne. Le mobilier classique et contemporain à la fois s'inscrit dans un décor de matériaux nobles - marbre noir du Zimbabwe, tek, bois de chêne. Le tout ouvert sur un ancien jardin monastique de 4 000 m2. Un havre de classe et de paix. 7/b, via privata Fratelli Gabba, à 20121 Milan. www.bulgarihotels.com Rien de minimaliste dans ce charmant boudoir de 34 chambres entièrement rhabillé par le créateur Christian Lacroix. Ici, c'est toute la tendance shabby chic qui s'en donne à c£ur joie. À grand renfort de papiers peints 100 % décoratifs, représentant des papillons géants, des dandys élégants, le couturier met en scène des univers néo-classiques ou bohèmes, en hommage à l'ambiance qui pouvait régner dans le quartier voisin de Saint-Germain-des-Prés à la fin du XIXe siècle. Les cuirs patinés, la fausse fourrure, les courbes rétro des sanitaires, la déco rococo de la salle à manger contribuent à faire de cet endroit - romantique et viril à la fois - un ovni hors du temps présent. 8, rue de Bellechasse, à 75007 Paris. www.lebellechasse.comPAR ISABELLE WILLOT