Renseignements.

Office du tourisme d'Egypte, 179, avenue Louise, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 647 38 58. Fax : 02 647 15 44. E-mail : touregypt2@skynet.be. Internet : www.touregypt.net
...

Office du tourisme d'Egypte, 179, avenue Louise, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 647 38 58. Fax : 02 647 15 44. E-mail : touregypt2@skynet.be. Internet : www.touregypt.net Un passeport valable 6 mois après la date d'entrée et un visa obtenu auprès du Consulat général de la République arabe d'Egypte, 101, avenue de la Forêt, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 663 58 00. Coût : 26 euros (en espèces). Vous pouvez aussi acheter le visa à l'arrivée en Egypte (Le Caire ou Louxor pour un moindre coût). Dans les deux cas, munissez-vous d'une pièce d'identité. L'arabe. Les Issiwanes parlent le swi, un dialecte berbère dont l'alphabet est tombé dans l'oubli. Dans les grands hôtels, on parle l'anglais. La livre égyptienne (guinay en arabe). 1 euro = 7,38 livres. Ayez un minimum de petits billets (1 ou 5 livres) pour rétribuer les petits services. Aucune vaccination n'est exigée au départ de l'Europe. Il est cependant prudent d'être à jour contre le tétanos/polio et contre la typhoïde. Ne pas boire l'eau du robinet. Pour le désert, se munir d'hydroclonazone (un comprimé par litre). Se méfier de l'amibiase due aux fruits et légumes non pelés et mal lavés. Depuis la Belgique, composez le + 20 suivi de l'indicatif de la ville sans le zéro, puis le numéro de votre correspondant. Indicatif du Caire : 02. Indicatif de Siwa : 46. GMT + 2 en hiver et GM + 3 en été. Les hôtels sont équipés en 220 volts. Printemps (février, mars, avril) et automne (octobre, novembre). Plusieurs compagnies desservent la ville du Caire dont Egypt Air qui assure plusieurs fois par semaine les vols Bruxelles-Le Caire. Tél. : 02 219 16 14. Internet : www.egyptair.com.eg Se loger. Dans les oasis, on dort sous des tentes ou des huttes. Si vous avez choisi l'option en 4 x 4, c'est inclus dans le forfait. Siwa fait exception. Hôtel Adrere Amellal (à 17 km de Siwa). Vue sur un lac salé et sur le désert de Libye. Un écolodge troglodyte, éclairé avec des bougies à la cire d'abeille. L'hôtel ne possède ni électricité, ni téléphone. Murs piquetés de coquillages blancs fossilisés ou d'éclats de sel. 34 chambres dont 15 chambres à ciel ouvert. Piscine construite autour d'une source romaine. Cuisine au feu de bois dans des plats d'argile. Goutez les kounafa au fromage de chèvre, une des spécialités du chef, Atef Mamoud. Compter environ 350 euros/nuit en chambre double (repas, boissons, visites des sites archéologiques de Siwa et circuits avec guide dans le désert inclus). Tél. : + 20 27 36 78 79. Fax : + 20 27 35 54 89. E-mail : info@eqi.com.eg Représenté par Vitamin Travel, 48, rue Van Artevelde, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 512 74 64. Fax : 02 512 69 60. E-mail : infos@terresdecharme.com. Internet : www.terresdecharme.comShali lodge : dans la palmeraie, à quelques minutes à pied du centre de Siwa. Cet endroit exceptionnel est construit comme un château de sable avec 9 chambres climatisées et télévision. A ne pas rater : prendre le thé dans le jardin et fumer une chicha (pipe à eau). Environ 50 euros la chambre double. Tél. : + 20 11 46 01 299. Fax : + 20 11 46 01 799. Siwa Safari Paradise Hotel, dans une palmeraie à 200 m de la route qui conduit au temple d'Umm Ubaydah. Climatisation et télévision dans toutes les chambres. De 40 à 60 euros la nuit en chambre double. Tél. : + 20 11 46 02 289. ou + 20 11 4 6 02 290. Fax : + 20 11 46 02 286. Se restaurer. La cuisine égyptienne est un mélange de spécialités syro-libanaises. En hors-d'£uvre, les feuilles de vigne farcies, arrosées de citron, se mangent chaudes et sont un régal. Goûtez aussi les chiches-kebabs (brochettes de mouton grillées) et les odorantes meloukias (sauces d'herbes parfumées assaisonnant du riz mêlé à des morceaux de poulet). Boissons : karkadé (infusion de pétales d'hibiscus), jus de canne à sucre, thé et... pourquoi pas le vin égyptien : le Pharaon (rouge), le Ptomélée (blanc). Au Caire, on peut goûter à toutes les spécialités égyptiennes. Dans les oasis, c'est un peu à la fortune du pot. On dîne souvent à la belle étoile. A BahariyaPopular Restaurant : une étape sympathique. Le patron du restaurant, qui est aussi le maire de la ville, est un personnage haut en couleur, toujours muni d'un sifflet. Adressez-vous à lui si vous cherchez un endroit pour passer la nuit. Keenoz : le chef, Nageh Shabib Khalil, propose de succulents caviars d'aubergines ou encore un soufflé de dattes... Environ 4 euros. Tél. : 01 14 60 12 99. Abdou Restaurant : dans cet établissement, le plus ancien de Siwa, Ebrahim Etman Abdou vous régalera de tajines et de pigeon farci au blé vert. Un régal. Pour environ 5 euros. Tél. : 04 64 60 22 43. Voyagistes. D'Alexandrie au Caire en passant par le désert blanc et les oasis pharaoniques, expédition en 4 x 4 et bivouac en lodge ou en camp volant (10 jours). Plusieurs itinéraires sont possibles. Vitamin Travel, 48, rue Van Artevelde, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 512 74 64. Fax : 02 512 69 60. E-mail : infos@terresdecharme.com. Internet : www.terresdecharme.com" Oasis et randonnée chamelière dans le Sahara blanc " : à partir de 894 euros TTC par personne, 8 jours / 7 nuits, hébergement en hôtels simples et en campement, pension complète du petit déjeuner du deuxième jour à celui du huitième jour, services d'un cuisinier pendant la randonnée chamelière, accompagnateur, transports intérieurs en taxis, bus, chameaux. Vols Paris / Le Caire (A/R compris). Départ Paris avec préacheminement Bruxelles / Paris en avion ou Thalys. Itinéraire : Le Caire, oasis de Farafra, désert Blanc, oasis de Bahariya, Le Caire. Nouvelles Frontières, 2 bd M. Lemonnier, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 547 44 44. Internet : www.nouvelles-frontieres.beEt aussi : Arthema, 59, rue de Ruysbroek, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 511 04 02. Internet : www.escapetravel.beSur place : Siag Travel, qui assure l'assistance du rallye des Pharaons, dispose d'un large éventail de circuits à la carte. Au départ du Caire, les passagers entament en 4 x 4 une expédition de plus de 1 000 km sur route et sur piste. Ils se rendent dans les oasis et visitent les nombreux sites antiques. Hébergement sous tente ou dans de petits hôtels simples très bien tenus. Tél. : + 202 48 58 350. Fax : + 202 68 33 364. E-mail : travel@siag.org A rapporter.Des amandes, des noix de cajou, des pistaches, des olives, du karkadé (pétales d'hibiscus pour les infusions). Des gallabiahs de coton, des colliers d'ambre, d'os ou de corail et aussi des photophores réalisés dans des blocs de sel (boutique de l'hôtel Adrere Amellal - demander Leyla Neamatalla). Et aussi des brûloirs à encens en poterie ocre (30 euros), de vieilles robes de cérémonie (70 euros) dans la galerie de Ali Abd Allah. Prendre rendez-vous au 01 03 04 11 91. Conseils.Emporter une bonne paire de lunettes de soleil, une crème forte protection contre le soleil, un chapeau, un duvet (les nuits sont fraîches), une gourde isotherme, un produit antimoustique et un antiseptique intestinal. A voir.A BahariyaOasis Heritage Museum : un sculpteur, Mahmoud Eid, expose ses statuettes en terre cuite. A SiwaLe Temple de l'oracle dans les ruines de la ville-forteresse d'Aghourmi : ce sanctuaire fut le siège du célèbre oracle de Jupiter-Amon qui attirait de nombreux pèlerins pendant l'Antiquité. La source de Cléopâtre (Aïn El-Hammam) : une grande piscine naturelle au sud d'Aghourmi. House of Siwa Museum : vêtements et objets traditionnels (robes de mariée brodées, bijoux en argent...). Ouvert du samedi au jeudi. Oasis de DakhlaMusée ethnographique : expose des objets utilisés autrefois dans la vie domestique et pour le travail des champs. Qaret El-Mouzawaka : une nécropole d'époque ptolémaïque et romaine : 400 sépultures dont 2 méritent votre visite : les tombes de Pétosiris et de Pétubastis Oasis de KhargaLe temple d'Hibis : construit par Darius Ier. C'est le mieux conservé des sanctuaires des oasis. La nécropole de Bagawat : les tombes-mausolées en briques crues sont un témoignage de la présence chrétienne dans l'oasis. Sur les murs, des fresques racontent des scènes de l'Ancien Testament. A lire." Le Grand Guide de l'Egypte ", Gallimard ; " Désert libyque " par Théodore Monod, Actes Sud (1997) ; " Zerzura ", l'oasis légendaire du désert libyque, par Théodore Monod et Edmond Diemer, Vents de sable (2001) ; " Tableaux des oasis égyptiennes ", par Alain Blottière, chez Arthaud. n