Dans la capitale britannique, les célèbres bus rouges totalisent plus de 2 milliards de trajets par an, et ce grâce à une flotte de 9 300 véhicul...

Dans la capitale britannique, les célèbres bus rouges totalisent plus de 2 milliards de trajets par an, et ce grâce à une flotte de 9 300 véhicules. Parmi ceux-ci, pour l'instant, 2 000 bénéficient d'un moteur hybride. Aujourd'hui, Londres a décidé de franchir un cap en collaborant avec une start-up nommée Bio-bean, qui vient de mettre au point un carburant constitué de 80 % de diesel et - c'est là que ça devient surprenant - de 20 % de... marc de café. Ce dernier est récolté auprès d'enseignes qui, au lieu de jeter leurs restes de liquide noir, l'envoient à une usine de Cambridge chargée de le transformer en huile, en partenariat avec Shell. Prochaine étape : les taxis et les camions. A cup of coffee, please ! N.B.