1. ÊTRE FAN

Le mariage du prince William et de Kate Middleton, ce 29 avril, se révèle une véritable aubaine pour le tourisme britannique. La famille royale génère en effet chaque année, selon une étude de VisitBritain, un chiffre d'affaires important pour le secteur. Les sites les plus fréquentés - la Tour de Londres, le palais d'Holyroodhouse à Edimbourg ou encore le château de Ruthin au pays de Galles - sont tous associés à la monarchie. L'office de tourisme affirme également que les étrangers qui ont visité ces sites royaux y ont dépensé 602 millions d'euros.
...

Le mariage du prince William et de Kate Middleton, ce 29 avril, se révèle une véritable aubaine pour le tourisme britannique. La famille royale génère en effet chaque année, selon une étude de VisitBritain, un chiffre d'affaires important pour le secteur. Les sites les plus fréquentés - la Tour de Londres, le palais d'Holyroodhouse à Edimbourg ou encore le château de Ruthin au pays de Galles - sont tous associés à la monarchie. L'office de tourisme affirme également que les étrangers qui ont visité ces sites royaux y ont dépensé 602 millions d'euros. www.visitbritain.com Le mariage a déclenché une véritable avalanche de produits dérivés. Aynsley China, un fabricant de porcelaine de Stoke-on-Trent, et son homologue de Derby présentent des gammes entières de vaisselle kitsch à souhait. Vous souhaitez un souvenir plus discret ? Optez pour le mug conçu par la designer Emma Bridgewaterwww.aynsley.co.uk www.emmabridgewater.co.uk 3. SE CHAUSSER POUR LA VIE Les Américains en raffolent, les Japonais ne jurent que par elle, les Anglais, dont certains membres de la famille royale, connaissent l'adresse par c£ur. Chez Foster & Son, le métier de chausseur est dans la famille depuis 1840. Toute la production de cette griffe masculine (y compris de la petite maroquinerie) est faite maison. Après empreinte des pieds sur un papier spécial et la fabrication de deux formes en bois, le travail exige pas moins de huit mois et nécessite des centaines de manipulations. Coût de la paire de chaussures : 4 000 £ (4 500 euros). On peut, bien entendu, venir les ressemeler si nécessaire...Foster & Son, 83, Jermyn Street, London SW1Y 6JD. Tél. : + 44 20 7930 5385. info@wsfoster.co.uk Depuis peu, il est loisible pour un touriste de louer un Boris Bike, soit un robuste vélo qui permet d'éviter les éternels embouteillages londoniens. L'inscription est de 1 livre (1,20 euro) pour 24 heures et la première demi-heure est gratuite. Les trajets d'une heure sont également facturés 1 livre.www.visitlondon.com/travel/getting_around/london-cycle-hire-scheme So british : la griffe Globe-Trotter, dont la boutique est située dans la célébrissime Burlington Arcade, près de Piccadilly, propose depuis 1897 des bagages quasi indestructibles. Leur secret ? Ils sont fabriqués à partir d'une combinaison de résine et de papier. Motifs, couleurs et tissus intérieurs...Ils peuvent être entièrement personnalisés en bénéficiant des conseils des spécialistes maison. Modernité oblige, vous pouvez déjà voir les collections sur le Net ( photo : la dernière nouveauté, la ligne Erdem AW10) et laisser un mail avec vos desiderata pour que l'on vous guide dans vos choix. So nice. www.globe-trotterltd.com Le parfumeur Floris est une véritableinstitution. Sa boutique est installée au 89, Jermyn Street depuis le XVIIIe siècle. L'enseigne familiale compte parmi ses clients quelques membres de la famille royale. Pour le mariage princier, le nez de Floris a élaboré Wedding Bouquet, un parfum très floral et féminin. Le premier flacon sera offert au jeune couple et ensuite mis en vente...www.florislondon.com La famille royale vient s'approvisionner chez Turnbull & Asser en vêtements confectionnés exclusivement sur mesure et aussi vestes de chasse. Le prince Charles, lui, vient y faire remplacer ses cols de chemises quand ceux-ci sont usés... Fondé en 1885, ce palais du costume et de l'accessoire pour Homme a vu défiler les Beatles, les Stones, Marc Jacobs ou encore Alexander McQueen. Le prix d'une chemise sur mesure : 150 £ (171 euros) : un cadeau quasi royal !www.turnbullandasser.com Lieu hors du temps que ce Royal Mews où sont regroupés les carrosses royaux, les chevaux pour les tracter et les Rolls-Royces toujours utilisés par la famille royale. La pièce la plus prestigieuse est le carrosse doré construit en 1792 sous le règne de George III : il pèse 4 tonnes et est emmené par huit chevaux. Il sera plus que probablement utilisé pour le mariage princier.Royal Mews, Buckingham Palace Road, Londres SW1A 1AA. Aquascutum,Austin Reed ( photo), Burberry, Barbour, Liberty's, etc. : sur Regent Street, l'une des artères commerciales les plus importantes de Londres se succèdent les griffes ayant reçu patente royale. Un souvenir du mariage ? Austin Reed propose une cravate en soie dédiée à l'événement et éditée en série très limitée à 39 £ (44 euros)... www.regentstreetonline.com Du 28 avril au 5 mai prochain, Eurostar propose en Business Premier un menu spécial pour les épousailles. Chaque plat est un met apprécié par l'un des Royals (thé earl grey, saumon, pudding au chocolat...). En outre le nouveau programme Eurostar Plus offre des réductions au restaurant Fifteen London créé par Jamie Oliver, à la boutique Liberty's et au Westfield Shopping Center... sans oublier des remises de 25 % sur des comédies à succès et 2 billets pour le prix d'un pour des expos dans les six principaux musées de Londres. À suivre sur le site d'Eurostar. eurostar.com, par téléphone au 070 79 79 89 (0,30 euro/min.), gares SNCB avec vente des billets internationaux (supplément de 7 euros) et dans les agences de voyages agréées. CHANTAL PIRET