Après le spectaculaire défilé haute couture été 2007 - qui nous conviait dans l'univers de Madame Butterfly, du Japon traditionnel, des geishas et des samouraïs (lire aussi Weekend Le Vif/L'Express du 16 février dernier) -, le Pro Make-Up Team de Dior proposait un show au Musée de la mode et du textile, à Paris, pour présenter les nouveaux produits de la gamme de maquillage Backstage. Quatre grandes tendances se dégagent de cette saison estivale.
...

Après le spectaculaire défilé haute couture été 2007 - qui nous conviait dans l'univers de Madame Butterfly, du Japon traditionnel, des geishas et des samouraïs (lire aussi Weekend Le Vif/L'Express du 16 février dernier) -, le Pro Make-Up Team de Dior proposait un show au Musée de la mode et du textile, à Paris, pour présenter les nouveaux produits de la gamme de maquillage Backstage. Quatre grandes tendances se dégagent de cette saison estivale. 1. L'effet " smoky eyes " résulte de l'utilisation du mascara Diorshow Black Out de la ligne Black Ostentation. Il procure un volume spectaculaire et son noir à l'intensité khôl fait l'£il charbonneux (déjà en boutique). 2. Le style nude, réminiscence de l'esprit " no make-up " des années 1990, est obtenu grâce au blush Pro Cheeks de la ligne Nude Artifice. Son éclat éblouissant assure des joues fraîches et rosées (sortie début mai prochain). 3. L'esprit métallique, en accord avec la mode futuriste qui flotte sur les collections de la saison, est obtenu grâce au fard à paupières Eye Show de la ligne Metal Luminescence (sortie début mai prochain). 4. L'inspiration flashy joue sur la palette du vert, du bleu turquoise, et du parme appliquée sur les paupières. Elle est renforcée sur les lèvres par l'utilisation de la Lip Show Palette de la ligne Lips Artistry pour donner un éclat qui accroche le regard (sortie début juin prochain). Toutes ces tendances beauté se retrouvaient au c£ur du défilé Dior haute couture été 2007. Pour sublimer les silhouettes exceptionnelles proposées par John Galliano, Tyen, directeur de la création du maquillage Dior a conçu, pour Backstage, une gamme chromatique de roses, de beiges, de naturels. Des touches de noir, de vert et de gris complètent ce colorama. En coulisses du catwalk, les make-up artists de la maison ont réinterprété ces harmonies, transcendé ces couleurs en y ajoutant la force des maquillages théâtraux des kabukis. Masqués de blanc mat, les visages sont illuminés par des paupières aux courbes inspirées des maquillages de geishas et de samouraïs. Une estompe lavande est soutenue par des volutes roses et blanches nacrés, réalisées à l'aide des Eye Show Pink Wannabe et White Light Disco. Les yeux sont fumés avec la teinte Eye Show Glam & Glitz Black. Ainsi agrandi à l'extrême, le regard est théâtral. Les blush Pro Cheeks Hip Peach et Catwalk Pink ont permis de mettre en valeur les peaux claires de ces néogeishas. Réminiscence des années 1940, les silhouettes annoncent des tailles corsetées, des courbes galbées. Pour cela, on fait l'£il de biche surdimensionné, aux cils voluptueux grâce au nouveau mascara Diorshow Black Out à la teinte aussi intense qu'un khôl. Séduction garantie. Agnès Trémoulet