Il n'y avait que Marcel Wanders pour oser faire ça : clamer tout haut ce que beaucoup d'entre nous pensent tout bas. Qu'on aime la nature, oui, mais avec modération. Dans sa version urbaine et domestiquée. Un coin ombragé du bois de la Cambre, au c£ur de Bruxelles, une dune abritée de la plage ultraselect du Touquet ou une terrasse en ville arborée d'orangers en pots et de plantes aromatiques délicieusement parfumées. C'est pour cette vie outdoor chic et décontractée, où toutes les élégances restent permises, que la ligne " Marcel Wanders by Puma " a été pensée. Résultat : une tente élégante au graphisme ludique et baroque, véritable marque de fabrique de l'exubérant designer néerlandais, un matelas gonflable, un sac imperméable, une serviette de bain, des " flip-flop ", un bal...

Il n'y avait que Marcel Wanders pour oser faire ça : clamer tout haut ce que beaucoup d'entre nous pensent tout bas. Qu'on aime la nature, oui, mais avec modération. Dans sa version urbaine et domestiquée. Un coin ombragé du bois de la Cambre, au c£ur de Bruxelles, une dune abritée de la plage ultraselect du Touquet ou une terrasse en ville arborée d'orangers en pots et de plantes aromatiques délicieusement parfumées. C'est pour cette vie outdoor chic et décontractée, où toutes les élégances restent permises, que la ligne " Marcel Wanders by Puma " a été pensée. Résultat : une tente élégante au graphisme ludique et baroque, véritable marque de fabrique de l'exubérant designer néerlandais, un matelas gonflable, un sac imperméable, une serviette de bain, des " flip-flop ", un ballon de plage décoré de l'intérieur et surtout un frigo-box sur roulettes, profilé comme un trolley de businessman et équipé de tout ce qu'il faut pour accueillir champagne et snacks tenus au frais dans un compartiment réfrigéré. Soit une panoplie de camping qui risque bien de ne jamais voir la boue, comme toutes ces paires de jolies baskets n'ayant jamais posé leur semelle dans une salle de sport... " Les marques spécialisées dans l'outdoor ont toutes la même vision, explique Marcel Wanders. Elles vous proposent d'appréhender la nature à la dure. Comme des survivants perdus sur une île déserte. Sans soucis de confort ni d'esthétique. Pour ma part, j'aime la nature, nous en avons un réel besoin... mais dans une certaine mesure. Tant qu'il y a du soleil et que le vent reste supportable. Je ne vais pas mentir, j'ai horreur du camping ! De ces tentes en tissus de camouflage. Cette fois, on ne se déguise pas : on garde nos standards de luxe même lorsque nous allons dehors. Au lieu de se cacher, de se fondre dans le vert ambiant, on se montre. C'est pour cela que j'ai imaginé ce motif résolument urbain, un peu comme un papier peint. " Le projet, qui évoluera au fil des saisons - " on peut imaginer de changer les couleurs, d'ajouter de nouveaux produits, je travaille déjà sur un projet de bikini pour l'été prochain ", confie Marcel Wanders - s'inscrit pleinement dans la philosophie de création du directeur artistique de Moooi, le label qu'il a lancé en 2000. " La mode, comme le design, doit répondre aux besoins de son temps, ajoute le designer. La frontière entre les deux devient d'ailleurs extrêmement ténue. Plus on rapproche ces deux univers, plus on crée de la valeur ajoutée. Et c'est cela qui fait la différence : les gens seront prêts à dépenser d'avantage pour un meuble ou un vêtement qui durera un peu plus longtemps. " C'est d'ailleurs cette envie de tenir la distance qui a poussé Marcel Wanders à proposer à Puma autre chose qu'une paire de sneackers. " C'est déjà le point fort de Puma, pourquoi auraient-ils besoin de moi pour cela, insiste le malicieux créateur. " Cette collection est un mix parfait entre l'identité de Marcel Wanders et la nôtre, souligne Antonio Bertone, directeur marketing chez Puma. Il reste toujours de nouvelles chaussures à inventer. Mais là, nous avons découvert comment créer d'autres objets. L'idée d'imaginer un micro-univers, une sphère de plaisir et de raffinement me plaisait énormément. " S'il pouvait mettre en scène cette bulle de rêve, Marcel Wanders la laisserait se poser au c£ur de Manhattan. " J'aimerais installer 10 tentes dans Central Park, avoue-t-il. Je remplirais le bac-frigo de plein de bonnes choses que je serais allé chercher chez Kat'z ( NDLR : un célèbre deli new-yorkais) et d'un super champagne, je demanderais à tous mes copains de m'aider à gonfler les matelas, avant de jouer au foot avec les ballons et de s'amuser toute la nuit. " A une seule condition toutefois : " Qu'il ne pleuve pas. Car dans ce cas, je n'ai qu'un seul conseil à vous donner. Rentrez chez vous, bien au chaud pour déguster un grand cappuccino ! " Internet : www.puma.comIsabelle Willot