Vous dites créer de la lingerie pensée pour les femmes et non pas pour les hommes. Quelle est la différence ?
...

Vous dites créer de la lingerie pensée pour les femmes et non pas pour les hommes. Quelle est la différence ? Généralement, la façon de mettre en scène un sous-vêtement s'établit par rapport au regard masculin. Jamais on n'exposera son confort. Ce terme reste connoté négativement. Quand on dit qu'une pièce est confortable, on s'imagine immédiatement avoir affaire à une culotte de grand-mère en coton. Mais un ensemble peut parfaitement allier bien-être et élégance. C'est au sous-vêtement de s'adapter au corps, et non l'inverse... L'idée est de partir du corps de la femme, démarrer de la poitrine et la laisser vivre. Revenir à des pièces bien construites qui assurent un maintien suffisant, sans pour autant avoir besoin de baleines. J'ai 27 ans et je suis étonnée par le nombre de personnes de ma génération qui ont accepté l'idée qu'un soutien-gorge faisait mal, qu'il y ait de grandes chances pour qu'une baleine leur rentre dans la peau. Ce n'est pas normal. Vous adressez-vous à toutes les tailles ? Les marques commerciales sont tellement standardisées qu'elles excluent énormément de femmes et de morphologies, qu'elles soient grandes ou petites. Ici, nos tailles vont du 34 au 48. Nous proposons du semi-mesure. Sur l'e-shop, il est possible de choisir la taille du bonnet et la mesure sous poitrine, pour être le plus ajusté possible, en fonction des besoins de la cliente. Quels types de matériaux travaillez-vous ? Il y a les matériaux techniques et innovants, comme ces tissus qui réagissent à la chaleur, qui viennent s'adapter au corps et réussissent à se faire oublier. Dans notre prochaine collection, l'impression 3D sera également intégrée. C'est l'avenir, elle apporte un plus à la lingerie. Et puis il y a les matières plus classiques. A la dentelle, fort utilisée par ailleurs, nous préférons des imprimés, qui vont réagir à la couleur de la peau et apporter un effet tatouage. Votre marque a également une dimension écoresponsable... Nos produits sont fabriqués à la main en Belgique. Les résilles proviennent d'une entreprise belge. Et pour les autres matériaux plus classiques, comme la soie, nous achetons des fins de rouleaux à de grandes maisons, d'ici ou d'Europe. Ce sont des matières de très haute qualité. D'un point de vue écologique, cela n'aurait aucun sens d'en créer d'autres. Autant donner une seconde vie à ce qui existe déjà.