Exercice parfois rébarbatif, le menu de fête méritait d'être réinventé. Qui mieux, pour ce faire, que trois chefs bruxellois qui sortent des sentiers battus : Julien Van Den Neste (Jour de Fête), Philippe Emanuelli (Crab Club) et Khanh Vong (YAG) ? Sans se concerter, ils ont laissé libre cours à leur imagination. Au bout de l'épreuve, des approches radicalement différentes mais également des similitudes qui sautent aux yeux. Outre le fait qu'elles s'éloignent des ornières alimentaires, les compositions prennent aussi leur distance avec l'habituelle bouffe-spectacle associée aux réveillons (homard, foie gras, caviar...) - on parlera d'un axe " mangeons modeste " manifeste - et se distinguent par l'intégration d'un...