Nous avions demandé à Philippe Starck d'établir son top 5 parmi ses foisonnantes créations iconiques. Un choix pour lui très difficile, nous le comprenons bien aisément. Nous avons donc fait l'exercice à sa place en nous plongeant dans Impression d'Ailleurs (*). Publié à la fin de l'année dernière, cet ouvrage regroupe des centaines de citations, d'opinions et d'idées du grand designer français. Il est le résultat de longues heures de discussion avec le journaliste Gilles Vander...

Nous avions demandé à Philippe Starck d'établir son top 5 parmi ses foisonnantes créations iconiques. Un choix pour lui très difficile, nous le comprenons bien aisément. Nous avons donc fait l'exercice à sa place en nous plongeant dans Impression d'Ailleurs (*). Publié à la fin de l'année dernière, cet ouvrage regroupe des centaines de citations, d'opinions et d'idées du grand designer français. Il est le résultat de longues heures de discussion avec le journaliste Gilles Vanderpooten au sujet de l'amour, du travail, de l'humour, de la science, de l'écologie, de l'amitié, de la politique et de la foi. (*) Impression d'Ailleurs, par Philippe Starck et Gilles Vanderpooten, Editions de l'Aube, 240 pages. Ce jumeau en plastique transparent d'un fauteuil Louis XVI est le parfait exemple d'une plaisanterie fonctionnelle à la Starck. C'est que le designer contemporain a bénéficié d'une excellente formation à l'Ecole Nissim de Camondo à Paris et qu'il connaît ses classiques... Lancé en 2002, l'objet a été à l'origine d'un regain d'intérêt pour les meubles en plastique.Peu après avoir aménagé le Palais de l'Elysée pour François Mitterrand en 1983, Philippe Starck a créé la surprise en repensant l'intérieur du Café Costes à Paris et en concevant cette chaise dont les trois pieds ont été étudiés pour faciliter le travail des serveurs. Elle s'est rapidement profilée comme l'un des meubles phares des eighties.L'étincelant presse-agrumes dessiné dans les années 80 pour Alessi est, lui aussi, rapidement devenu un objet culte auprès des passionnés de design. Sa forme évoque une araignée ou une fusée.Philippe Starck s'est également beaucoup intéressé à la mobilité : on lui doit vélos, motos, voitures et même des bateaux... En 2013, il présentera aussi un moteur électrique - sa réponse écologique au trafic très dense des zones urbaines.En 1994, Starck a fait l'événement avec sa maison en bois, proposée en kit dans un coffret assorti via le catalogue des 3 Suisses. La boîte comportait un modèle réduit, commercialisé à 500 exemplaires au prix de 4 900 FF. Elle se retrouve aujourd'hui dans plusieurs musées et collections de design. Avec cette création écologique, Philippe Starck était largement en avance sur son temps. Décorateur inspiré, le créateur protéiforme a également aménagé de nombreux restaurants, dont le dernier en date est Ma Cocotte, sur le Marché aux Puces de Saint-Ouen, à Paris.