UN COCON D'AMBRE ET DE VANILLE

La mode est aux fragrances successivement réconfortantes, nostalgiques et sensuelles. Et, comme le constate la Fragrance Foundation américaine, ce sont surtout les parfums féminins qui gagnent en sensualité et en sophistication avec beaucoup d'ambre, de notes poudrées et de muscs qui fleurent bon le soleil. De nombreuses nouveautés illustrent également la versatilité de la vanille, tour à tour suave, balsamique et épicée.
...

La mode est aux fragrances successivement réconfortantes, nostalgiques et sensuelles. Et, comme le constate la Fragrance Foundation américaine, ce sont surtout les parfums féminins qui gagnent en sensualité et en sophistication avec beaucoup d'ambre, de notes poudrées et de muscs qui fleurent bon le soleil. De nombreuses nouveautés illustrent également la versatilité de la vanille, tour à tour suave, balsamique et épicée. 1. Eau Duellede Diptyque (EDT 50 ml : 70 euros) magnifie le contraste entre une fraîcheur épicée et la chaleur de la vanille, du vétiver et du thé noir. Une fragrance sensuelle qui, parce qu'elle joue plus de l'intensité épicée de la vanille que de ses notes sucrées, plaira aussi bien aux hommes qu'aux femmes. 2. Midnight in Paris de Van Cleef & Arpels(EDT 75 ml : 60 euros) révèle la vanille sous son jour le plus poudré. Il débute sur des notes de tête relativement fraîches et aromatiques de bergamote et de romarin, avant de développer des accents de thé noir et de cuir sur une base nettement orientale, que la sécheresse du cèdre et les notes lactées du santal préservent d'une douceur excessive. Et bien qu'il ait été pensé pour un public masculin, il séduira aussi les femmes. 3. The One Gentleman de Dolce & Gabbana (EDT 50 ml : 55 euros) est un autre parfum pour hommes qui n'a pas peur de la vanille. Tout en galanterie, il entame sur des notes fraîches et fruitées, mais se fait ensuite très vite chaleureux, avec des accords de vanille qui se glissent entre les épices sans jamais dominer, avant de se marier élégamment aux senteurs de bois sec. 4. Eau Sensuelle de Dior(EDT 50 ml : 65 euros)est une variation fleurie sur le thème d'Hypnotic Poison, la version vanillée de Poison, parfum mythique des années 80. L'empreinte de la vanille reste clairement présente, mais s'inscrit ici dans un parfum que des notes fraîches et florales rendent plus lumineux. 5. ShalimarOde à la vanille de Guerlain(EDP 50 ml : 89,90 euros) est aussi un parfum féminin à recommander aux hommes à l'esprit ouvert. On reconnaît en notes de tête ses accents frais d'agrumes, qui baignent ici dans la chaleur caractéristique des poudrés, douillette comme un châle de cachemire... Loin de l'overdose appréhendée, la vanille décline ses différentes facettes en un portrait captivant. 6. Not a PerfumedeJuliette Has a Gun (EDP 50 ml : 65 euros) se profile comme un anti-parfum car il se compose entièrement d'ambroxan, alternative synthétique de l'ambre gris à la chaleur crémeuse. Une nouvelle étape pour la marque exclusive qui avait déjà abordé la thématique de l'ambre - rehaussé des arômes poudrés de l'iris, du musc et du patchouli - avec son Calamity Jane. 7. Vanille Noire d'Yves Rocher(EDP 50 ml : 53 euros) s'appuie sur la combinaison de trois sortes de vanille pour en souligner de différentes manières la suave sensualité, évoquant tantôt le miel, tantôt le caramel. On peut toutefois reprocher au parfumeur Jacques Cavallier une interprétation un brin trop littérale, qui donne quelquefois l'impression de humer... ni plus ni moins qu'un bâton de vanille. 8. Sensuous Noird'Estée Lauder (EDP 50 ml : 65 euros) est une version sombre du rayonnant Sensuous, que la marque américaine présente comme un parfum " oriental boisé ". En tête, on retrouve surtout les fleurs sucrées que réchauffent des notes ambrées, avant d'enchaîner sur la douceur d'un accord de bois fondant puis de terminer sur un retour des notes florales épicées qui se fondent dans la chaleur suave de l'ambre et de la vanille. Sa polyvalence fait du bois l'un des ingrédients de base des parfums pour hommes. Parfois oriental, poudré ou lacté dans sa version santal, il peut aussi fleurer la fumée ou la terre (vétiver), le camphre, la mousse ou les épices vertes (patchouli), voire se faire franchement sec (cèdre). Le vétiver se retrouve dans quasi toutes les nouveautés de cet automne. D'après la Fragrance Foundation, la mode est surtout aux notes boisées chaudes, pleines de caractère, naturelles et persistantes. Le bois gagne également du terrain dans les parfums pour femmes, même s'il n'y occupe encore que rarement le premier plan, à l'inverse des jus masculins. Pour les hommes, le choix est plus vaste. Ceux qui recherchent moins un parfum de caractère qu'une composition équilibrée où les différents accents se mêlent de façon harmonieuse, sans discordances, ont plusieurs possibilités... 1. Les Parfums d'Hiver de Givenchy (EDP 50 ml : 70 euros) confèrent à Ange Ou Démon une touche de santal supplémentaire et à Very Irresistible, des notes sèches de cèdre. Plus chaleureuses que les versions originales, ces éditions n'en restent pas moins avant tout des compositions florales. 2. Bleu de Chanel(EDT 50 ml : 56,96 euros) enveloppe subtilement sa base de vétiver et de bois de touches d'agrumes et d'épices méditerranéennes. 3. Bulgari Man(EDT 60 ml : 56 euros) est un parfum boisé aux accents orientaux (ambre) et verts (vétiver), soigneusement travaillés pour s'allier tout en transparence. 4. Kenzo Homme Eau de Toilette Boisée(EDT 50 ml : 49,33 euros) arbore le même flacon et les mêmes notes fraîches d'agrumes que le classique aquatique Kenzo Homme, mais renonce aux notes marines en faveur d'une fragrance verte et épicée jusque dans sa base de bois sec. 5. Noble Vetiverde Chopard (EDT 50 ml : 57 euros) aborde le bois et le vétiver sous leur visage le plus conventionnel. Des accents frais de pamplemousse inaugurent une structure classique de bois et de vétiver, rehaussée de touches de cuir. 6. Bang de Marc Jacobs(EDT 50 ml : 57 euros) porte, lui aussi, bien son nom. D'emblée, un trio de poivres titille les narines, suivi de l'empreinte verte et épicée du vétiver puis de notes boisées aromatiques, laissant sur la peau un parfum obsédant (grâce au musc) au final de patchouli, avec juste une touche de tabac. Loin de cette exubérance florale, on pointe aussi quelques remarquables parfums intimistes, comme inspirés d'une photo de David Hamilton, tout en pastels et lumières diffuses. L'iris, fleur sophistiquée aux senteurs poudrées, vertes et rappelant la violette, se prête idéalement à ce type de composition. 1. Bas de Soie de Serge Lutens(EDP 50 ml : 80 euros) porte bien son nom. C'est un parfum à fleur de peau, intime avec une touche de froideur, qui combine la fraîcheur de la jacinthe et les notes vertes et poudrées de l'iris en une fragrance délicate, tout en sensualité sans jamais devenir capiteuse. 2. Iris Ukiyoéd'Hermès (EDT 100 ml : 170 euros) affiche une élégance cool, et offre un bel exemple du pouvoir de l'iris, qui y dévoile d'abord sa verdeur, soulignée par la bergamote et l'amertume du citron, avant de basculer dans un c£ur plus chaud, plus fleuri, grâce aux notes de jasmin et d'épices. Mais l'ensemble demeure transparent, sans jamais tomber dans l'excès de senteurs poudrées, florales ou sucrées. 3. In The Mood For Love Purede Ferré(EDT 50 ml : 54 euros) intègre à un classique bouquet fleuri des notes fruitées, pêche sucrée en tête, suivies de touches de poire et de pomme accompagnant de douces notes florales avant de s'évaporer sur un fond de bois crémeux. 4. Marry Mede Lanvin (EDP 50 ml : 60 euros) est un jus romantique, bien équilibré. Il mêle joliment accords fruités et fleurs blanches. 5. Beautyde Calvin Klein(EDP 50 ml : 74 euros) explore les arômes doux et légers du lis sans jamais se faire agressif ou entêtant. Pour amateurs de fragrances sensuelles. Indémodables depuis des années, les parfums fleuris-fruités semblent bien partis pour le rester un bon moment encore. Ce sont eux, en effet, qui se taillent la part du lion dans le marché des parfums féminins, qui semble aujourd'hui cibler tout particulièrement les partygirls avec des fragrances séduisantes et accessibles. 1. 212 Vip Are you on the list ? NYC de Carolina Herrera(EDP 50 ml : 74,69 euros) évoque l'atmosphère d'une boîte de nuit new-yorkaise exclusive, tant par son nom et son design que par son cocktail fleuri-fruité aux accords suaves rehaussés de vanille. 2. Fan di Fendi(EDP 50 ml : 77,11 euros) assure sa promotion au travers d'un clip qui ne détonnerait pas sur MTV, avec ses danseuses provocantes sur fond de boîte branchée (lire aussi en pages 44 à 47). Au nez, il s'avère toutefois nettement plus posé, avec un mélange classique de fruits, rose et jasmin... Et si son fond de patchouli et notes de cuir semble prometteur, il ne se laisse (hélas) que deviner. 3. Guiltyde Gucci (EDT 50 ml : 77,11 euros) souffre du même petit défaut : une promotion très chaude pour une recette finalement sage de notes fleuries-fruitées sur fond sucré. La sensualité promise par l'ambre et le patchouli - l'ingrédient qui fait la signature des parfums Gucci - s'avère, au final, très propre et quasi transparente. 4. Lady Millionde Paco Rabanne (EDP 50 ml : 74,56 euros) - comme son homologue masculin 1 Million, une fragrance orientale qui rencontre un beau succès auprès d'un public jeune - baigne dans le luxe ostentatoire. Doté d'un flacon en forme de diamant, ce jus affiche des notes exubérantes de fleurs blanches, de fruits savoureux et de miel sucré. 5. Toujours Glamourde Moschino (EDT 50 ml : 58,50 euros) est un " floriental " lui aussi très pondéré. Après une première impression évoquant les baies rouges, son c£ur fleuri s'épanouit rapidement dans un halo légèrement sucré. 6. Loud de Tommy Hilfiger(EDP 40 ml : 39 euros) affiche sa rock'n'roll attitude et son profil festif avec plus de conviction que le très américain Tommy Girl. Mais il s'avère finalement, lui aussi, très sage et même moins complexe : il s'appuie sur une simplissime structure à base de rose que le lychee rehausse de quelques notes suaves, équilibrée par un fond de patchouli. Dans la version pour hommes, les proportions sont inversées : une structure basée sur un patchouli très clean accentué de touches de rose. Notons que cette senteur a bénéficié de l'input du groupe de rock The Ting Tings, qui a également composé la chanson We're not the same spécialement pour sa campagne de promotion ; la participation d'un certain nombre d'autres génies créatifs de la génération Y font du projet un concept cohérent en lien étroit avec l'univers de la musique (lire aussi en pages 44 à 47). PAR SOFIE ALBRECHT