Oubliez d'emblée géraniums rouges et maisons à colombages : bien qu'Epinal ne se situe qu'à deux heures de route, cette image-là n'a pas lieu d'être à Morsbronn-les-Bains. Dans cette partie la plus septentrionale de l'Alsace, ce sont plutôt la nature apaisante et les randonnées qui valent le détour, au coeur de la forêt ou le long de sentiers offrant les châteaux médiévaux perchés sur leurs pics rocheux en ligne de mire.
...

Oubliez d'emblée géraniums rouges et maisons à colombages : bien qu'Epinal ne se situe qu'à deux heures de route, cette image-là n'a pas lieu d'être à Morsbronn-les-Bains. Dans cette partie la plus septentrionale de l'Alsace, ce sont plutôt la nature apaisante et les randonnées qui valent le détour, au coeur de la forêt ou le long de sentiers offrant les châteaux médiévaux perchés sur leurs pics rocheux en ligne de mire. Dans ce joli décor, se trouve La Source des Sens, hôtel familial qui, en quarante ans, a radicalement changé de visage. Plus aucun vestige aujourd'hui des modestes chambres, avec salles de bains communes sur le palier, qui attiraient une clientèle presque exclusivement composée de curistes - la petite localité porte bien son nom puisqu'elle s'est fait connaître, au début du siècle dernier, pour ses sources thermales. Sous l'impulsion du fils de l'ancien patron, Pierre Weller, qui officie aux fourneaux tandis que sa femme Anne endosse le rôle de manager général et que sa soeur Elisabeth se consacre au spa, l'établissement est passé à la vitesse supérieure dès 2001, et emploie désormais vingt-cinq personnes. En tout, trente-huit chambres sont mises à la disposition des touristes en quête de bien-être et de bonne chère. " Les "design" ont une terrasse privative donnant sur le patio, et les "contemporaines" occupent le bâtiment historique, permettant de maintenir une offre de prix démocratique tout en bénéficiant de l'espace thalasso et de la cuisine renommée de Pierre ", explique Anne Weller. Une réputation amplement méritée : la carte de cette table gastronomique décline pour chaque plat un fabuleux jeu de textures. En témoignent ce carré de cochon noir ibérique rôti sur l'os, sa purée de chorizo et ses légumes printaniers, ou cette forêt-noire revisitée tout en légèreté (si si...) par l'entremise de la crème de mascarpone et d'un sorbet aux griottes, deux des cinq services que comporte le menu " détente et découverte ". C'est sûr, le chef maîtrise son art, enseigné par le célèbre Alain Ducasse, à Monaco, puis à L'Auberge du Cheval Blanc, le triplement étoilé de Lembach, ainsi que dans deux établissements prestigieux de Courchevel et du lac du Bourget. Mentions spéciales aussi pour le sommelier, passionné par les crus de sa région, et pour les grands écrans donnant à voir la brigade en pleine effervescence, tout en préservant en salle une ambiance feutrée. Un calme dont on jouit également dans les chambres " nature " qui, avec leurs teintes douces et leurs finitions précieuses, ont sans conteste notre préférence. Réussissant le pari du cocooning et des volumes majestueux, elles sont une invitation à la détente totale. De larges baies vitrées ouvrent directement sur la forêt - " 2 500 arbres, plantés un à un par mon beau-père lorsqu'il a racheté l'établissement ", précise Anne -, renforçant l'impression de sérénité. Elles permettent d'accéder directement au très bel espace bien-être de 2 000 m2, agencé en plusieurs zones - grotte de sel, fontaine de glace, piscines extérieure et intérieure -, tout en lignes épurées et matériaux naturels. Le choix des gammes de soins, englobant Carita, Cinq Mondes, Thalgo et Terraké, est en parfaite adéquation avec l'esprit du lieu. Parmi les nombreuses formules proposées, les amoureux opteront sans hésiter pour " la parenthèse ", une succession de sept rituels uniques où l'on se laissera tour à tour dériver en duo dans une eau salée assurant une sensation magique de flottaison, gommer et masser, bercer dans un caisson de luminothérapie... Un véritable voyage à la source des sens. La Source des Sens, 19, route de Haguenau, à 67360 Morsbronn-les-Bains (France). www.lasourcedessens.fr Chambre dès 156 euros la nuit. PAR DELPHINE KINDERMANS