Soit 240 pages mettant à l'honneur plus d'une cinquantaine de poules "parmi les plus belles et les plus spectaculaires au monde", avec pour objectif d'inviter à poser un regard différent sur cet animal familier, présenté ici dans ce qu'il a de plus exubérant. Un panache sublimé par l'objectif du photographe Eric Sander, pour qui tout a commencé il y a vingt ans, avec la découverte...

Soit 240 pages mettant à l'honneur plus d'une cinquantaine de poules "parmi les plus belles et les plus spectaculaires au monde", avec pour objectif d'inviter à poser un regard différent sur cet animal familier, présenté ici dans ce qu'il a de plus exubérant. Un panache sublimé par l'objectif du photographe Eric Sander, pour qui tout a commencé il y a vingt ans, avec la découverte fortuite de la photo "d'un coq incroyable. Je me suis dit que ce serait bien de rendre hommage à la basse-cour, notamment les poules, pour les sortir du fumier, et les considérer comme des oeuvres d'art". Splendeur des plumages, folie des toupets et autres crêtes, sens inné des postures... Les poulettes jouent les vedettes, voire même les divas devant le photographe. "J'ai réalisé trois sessions photo majeures, une en Californie, où j'habitais à l'époque, une à Niort et une à Metz. Les poules demandent d'être ultrarapide: je disposais d'environ 30 secondes pour faire mon boulot, et puis après, elles s'en vont", sourit Eric Sander, dont les clichés sont accompagnés des textes de Nicolas Ruolt. Et si leurs modèles ne se sont pas avérés être très patients, ils compensent avec "l'incroyable diversité des races, des looks, des couleurs, des crêtes, des plumes, des tailles, des oeufs même", s'enthousiasme celui qui a officié comme reporter-photographe depuis les Etats-Unis pour nombre de publications françaises, et qui compte aujourd'hui à domicile "quatre poules qui gambadent un peu partout et recherchent notre compagnie". Et s'il refuse de faire du favoritisme, il confie toutefois être tout particulièrement séduit par l'allure "coq & roll" des races Padoue et Hollandaise. A découvrir parmi d'autres poules de luxe dont on ignore si leur ramage est égal à leur plumage, mais qui sont sans hésiter le phoenix actuel des animaux de la ferme.