Au préalable, Camille a pris soin de vernir en bleu l'ongle de son auriculaire. Puis il a posé le bras sur l'épaule de son petit frère Clay, ils se sont figés dans leur vérité transgenre, le temps de prendre la pose devant l'appareil de Laetitia Bica, totalement émue. Albéric a fait de même. Et Yasmine aussi, partageant comme un signe de ralliement la même coquetterie sur le petit doigt, tout comme ceux que l'on ne voit pas ici, Eve, Ariane...

Au préalable, Camille a pris soin de vernir en bleu l'ongle de son auriculaire. Puis il a posé le bras sur l'épaule de son petit frère Clay, ils se sont figés dans leur vérité transgenre, le temps de prendre la pose devant l'appareil de Laetitia Bica, totalement émue. Albéric a fait de même. Et Yasmine aussi, partageant comme un signe de ralliement la même coquetterie sur le petit doigt, tout comme ceux que l'on ne voit pas ici, Eve, Ariane, Rachael, Loup, Oumayma, Gilbert et Nikki, réunis sous un hashtag commun, sharethecolor. Car c'est le titre générique d'une campagne de sensibilisation voulue par equal.brussels, le Service Public Régional de Bruxelles, afin de " bannir les stéréotypes et briser les tabous touchant spécifiquement la communauté LGBTQI + ", " promouvoir le respect pour la diversité de l'orientation sexuelle, identité et expression de genre ", rappeler aux victimes de discrimination leurs droits et l'impérieuse nécessité pour les autres de se muer en alliés indéfectibles. Chacun a donc partagé son histoire et accepté d'être l'une des voix et l'un des visages de #sharethecolor tandis que dans le respect et la joie, la photographe les portraiturait. " J'ai essayé de dégager ce qu'ils ont de meilleur, qu'ils se trouvent beaux et soient fiers d'être eux-mêmes, on n'était pas là pour faire une pub pour un dentifrice... Se montrer ainsi à tous, sur le Net et sur des affiches de 4 m2, c'est un peu se mettre à nu sur la place publique, ce n'est pas anodin, comme geste. " Mais cela fait amplement sens pour (r)éveiller les consciences. La campagne débutera symboliquement ce 17 mai, lors de la marche en hommage à Ihsane Jarfi, lâchement torturé et assassiné par quatre hommes en raison de son orientation sexuelle. Elle prendra son envol festif le 19 mai, lors de la Belgian Pride, dans les rues de la capitale où s'afficheront les dix portraits signés Laetitia Bica, puis en un prolongement sur le site avec des vidéos où écouter leurs chemins de vie racontés face caméra, droit dans les yeux, et enfin sur les réseaux sociaux où la viralité devrait pouvoir servir la cause, l'ongle de l'auriculaire coloré en étendard. Like. Share. Pouce.