Cette exposition a beau être la première, Marianne Reding n'est pas une néophyte. Pendant plus de trente ans, elle a partagé son talent et sa passion pour la maille avec ses étudiants de La Cambre en Design textile. Ce qui ne l'empêchait pas...

Cette exposition a beau être la première, Marianne Reding n'est pas une néophyte. Pendant plus de trente ans, elle a partagé son talent et sa passion pour la maille avec ses étudiants de La Cambre en Design textile. Ce qui ne l'empêchait pas, par ailleurs, de s'adonner à quelques travaux d'aiguilles et autre apprentissage, de la sérigraphie notamment. Et si aujourd'hui, désormais retraitée, elle accepte de dévoiler ses paysages intérieurs, météores et rayures sur lin ou coton, c'est à la demande expresse de Denise Biernaux, longuement croisée à La Cambre et également responsable de la galerie Les Drapiers, à Liège. " J'ai découvert les travaux de Marianne chez elle, qu'elle ne montrait pas, j'aimais trop ", précise la commissaire emballée. Et de proposer avec délicatesse de les regarder intensément, pour mieux découvrir en toile de fond des tissus industriels ou anciens, damassés, parfois brodés, qui servent de support à ses formes géométriques vibrantes, à sa palette chromatique rare et joyeuse, à ses décalages sensibles et ses abstractions tactiles. Donc acte. Marianne Reding, galerie Les Drapiers, 68, rue Hors-Château, à 4000 Liège. Jusqu'au 6 mai prochain. www.lesdrapiers.be A.-F.M.