Pour souffler ses 25 bougies, Replay avait choisi Venise... Au c£ur même de la Sérénissime, la célèbre marque de jeans italienne a déployé tout son sens de la fête. Les invités, triés sur le volet, et dont Weekend faisait partie, ont été conduits en bateau-taxi à la très belle abbaye de San Gregorio. Datant du xiie siècle, ce bijou - acquis par Claudio Buziol, le fondateur de Replay - est le vestige le plus ancien de la cité lacustre. " Claudio Buziol souhaitait y réunir des expos d'artistes et y présenter ses nouvelles collec...

Pour souffler ses 25 bougies, Replay avait choisi Venise... Au c£ur même de la Sérénissime, la célèbre marque de jeans italienne a déployé tout son sens de la fête. Les invités, triés sur le volet, et dont Weekend faisait partie, ont été conduits en bateau-taxi à la très belle abbaye de San Gregorio. Datant du xiie siècle, ce bijou - acquis par Claudio Buziol, le fondateur de Replay - est le vestige le plus ancien de la cité lacustre. " Claudio Buziol souhaitait y réunir des expos d'artistes et y présenter ses nouvelles collections ", explique Marco Bortolleti qui dirige aujourd'hui la société. Disparu prématurément, le maestro n'a pas eu le temps de savourer son rêve. Mais grâce à son flair, il a érigé Replay en branchitude planétaire. Hype et haut de gamme, les modèles en denim (à la toile double ring au relief prononcé) se déclinent aujourd'hui en total look Femme, Homme et Enfant. Laissée à l'état brut, la cour intérieure de San Gregorio est rehaussée par une somptueuse installation lumineuse. Clin d'£il au verre de Murano, un lustre géant change constamment de couleur. Ses boules translucides semblent contenir de la glace. L'effet est onirique... En admiration, le public bobo-cool (jeans et veston noir) ou glamour-chic (robe sexy) déguste zakouski et cham-pagne qui coule à flots. Les stars sont au rendez-vous, dont Elisabetta Canalis (mannequin et vedette de la télé italienne), Matteo Zoppas (champion de moto-cross) et Alena Seredova (ex-Miss, top model et actrice tchèque). Les conversations fusent en toutes les langues. Pendant ce temps, les caméras de MTV Italie s'affairent pour ne pas louper une miette du concert qui s'annonce. Revêtus dans le style " Austin Powers ", Gnarls Barkley et ses musiciens affichent un look d'enfer : " Thank you Replay, today we are chez moi. Enjoy yourself. " Applaudir leur hit " Crazy " dans un lieu aussi insolite a quelque chose de surréaliste. Après la musique, les plaisirs gourmands. Direction le premier étage, où un buffet bon enfant est dressé dans le couloir. Au menu : des pâtes au basilic dont on se délecte dans les salons lounge, blancs ou noirs. Chaque pièce est décorée de façon ultradesign. La cour intérieure se transforme alors en discothèque, rythmée par le DJ Alessio Bertallo. Mais dans cette fabuleuse demeure, il est bien trop tentant de se laisser aller à l'exploration. On découvre une salle de bains à l'ancienne et des balcons donnant sur la monumentale église de Santa Maria de la Salute. Le must ? Un petit escalier en bois qui aboutit à une terrasse sur le toit... avec vue imprenable sur le dance floor et le fabuleux spectacle de Venise by night ! Kerenn Elkaïm