Agé de 88 ans, lauréat du prix Pritzker en 2007, Richard Rogers "est décédé paisiblement", a déclaré Matthew Freud, président et fondateur de l'agence de communication Freuds, à l'agence de presse britannique PA. Selon le New York Times, son fils Roo Rogers a confirmé son décès, dont la cause n'a pas été précisée.

Le centre Pompidou à Paris., GETTY
Le centre Pompidou à Paris. © GETTY

Né à Florence en 1933 avant de fuir avec sa famille l'Italie de Mussolini pour s'installer à Londres, Richard Rogers est l'un des pionniers du mouvement "high-tech", qui se distingue par ses structures de verre et d'acier et ses tuyauteries apparentes.

Outre le centre Pompidou dans le coeur de Paris, qu'il a créé en 1971 avec son ami Renzo Piano, il a dessiné le siège de la compagnie d'assurances des Lloyd's, un ovni architectural inauguré en 1986 dans la City de Londres.

Le siège de la compagnie d'assurances des Lloyd's dans la City de Londres., GETTY
Le siège de la compagnie d'assurances des Lloyd's dans la City de Londres. © GETTY

Il a également créé le bâtiment de la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg, les bureaux à Berlin sur la Potsdamer Platz, un terminal de l'aéroport international de Barajas à Madrid, le "Three World Trade Center" à New York, ainsi que le "Dôme du millénaire" à Londres, curiosité des festivités de l'an 2000 qui lui valut les foudres du Prince Charles.

Devenu Lord Rogers of Riverside, l'architecte a siégé à partir de 1996 à la chambre des Lords, la chambre haute du Parlement britannique, dans les rangs travaillistes.

Agé de 88 ans, lauréat du prix Pritzker en 2007, Richard Rogers "est décédé paisiblement", a déclaré Matthew Freud, président et fondateur de l'agence de communication Freuds, à l'agence de presse britannique PA. Selon le New York Times, son fils Roo Rogers a confirmé son décès, dont la cause n'a pas été précisée.Né à Florence en 1933 avant de fuir avec sa famille l'Italie de Mussolini pour s'installer à Londres, Richard Rogers est l'un des pionniers du mouvement "high-tech", qui se distingue par ses structures de verre et d'acier et ses tuyauteries apparentes. Outre le centre Pompidou dans le coeur de Paris, qu'il a créé en 1971 avec son ami Renzo Piano, il a dessiné le siège de la compagnie d'assurances des Lloyd's, un ovni architectural inauguré en 1986 dans la City de Londres.Il a également créé le bâtiment de la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg, les bureaux à Berlin sur la Potsdamer Platz, un terminal de l'aéroport international de Barajas à Madrid, le "Three World Trade Center" à New York, ainsi que le "Dôme du millénaire" à Londres, curiosité des festivités de l'an 2000 qui lui valut les foudres du Prince Charles. Devenu Lord Rogers of Riverside, l'architecte a siégé à partir de 1996 à la chambre des Lords, la chambre haute du Parlement britannique, dans les rangs travaillistes.