On y retrouve évidemment les intérieurs des plus grands noms du design, de la décoration et de l'architecture - avec notre Victor Horta national pour représenter la Belgique au sein du gratin mondial -, mais également ceux d'une série d'artistes, mécènes et autres amoureux de la beauté formelle.

Transcendant les disciplines, faisant la part belle à la peinture (avec Dalí, Picasso ou encore Frida Kahlo), la mode ou la photographie, le casting réuni donne envie de name-dropper à l'infini tout au long de ses 400 illustrations, à scruter en détail, pour y puiser idées ou infos concernant l'intimité des occupants.

© francois coquerel succession yves klein c/o DACS

Par-delà son intérêt strictement esthétique, Décoration nous emmène à la visite de lieux dont le nom seul fait déjà rêver, qu'il s'agisse du Château de La Colle Noire de Christian Dior, de la datcha néogothique de Pierre Bergé, du palais bulle de Pierre Cardin, de la villa Santo Sospir de Jean Cocteau ou de la résidence Chanel, le pouvoir d'évocation de ces endroits d'exception est vertigineux.

A l'heure où le foyer se construit plus que jamais comme le reflet de notre personnalité, c'est un privilège d'être invité à contempler celui d'esprits parmi les plus influents du siècle, dont la liberté iconoclaste, traduite par des combinaisons de matières, de couleurs, de styles et d'influences, bouscule souvent l'ennuyeuse frilosité des usages bourgeois. Auteur d'un des trois essais proposés en guise de préambule, le designer David Netto s'en félicite, déclarant que " le retour de la prise de risque et d'éléments choquants dans la décoration, après toutes ces années de tons beiges et de goût façon chambre d'hôtel, fait chaud au coeur. " On ne l'aurait pas mieux dit et on partage son avis.

Joe Colombo (décorateur et propriétaire). © STUDIO JOE COLOMBO / IGNAIZIA FAVATA
Karl Lagerfeld, résidence Lagerfeld, salle de bains, Rome, Italie. © fritz von der schulenburg
Décoration, Les plus beaux intérieurs du siècle, 448 pages, Phaidon.