Soit des choses simples qui introduisent la joie au quotidien. Un phénomène sur lequel la designer Ingrid Fetell Lee a écrit un livre. Elle plaide avec passion pour la revalorisation de la gaieté et du plaisir comme source d'inspiration pour l'aménagement de votre maison, de votre armoire et même de votre vie au quotidien. Quelques conseils.

La couleur donne de la vie

Depuis des années, les tons beige, gris ou terracotta dominent les magasins et les magazines de décoration d'intérieur, et donc aussi nos salons. Nous associons souvent le luxe et la classe à des murs dans des tons de gris et des meubles sobres. La couleur est quelque chose qu'on laisse pour la chambre des enfants ou le bar d'été, parce qu'on pense que c'est frivole et léger. Mais cette tendance semble être sur le point de changer. Le maximalisme fait des adeptes, surtout depuis que le papier peint avec des palmiers et les canapés orange sont plus qu'appréciés sur Instagram. Et c'est une bonne chose, dit Fetell Lee, parce que la couleur est cruciale quand il s'agit d'introduire de la gaieté dans nos intérieurs.

Votre mur principal en Bleu Klein au lieu d'une teinte chocolat est une option, tout comme un canapé vert tendre au lieu de beige. S'il vous reste un penchant chromophobe, commencez petit. Une toilette en jaune tendre, l'intérieur d'une armoire peinte en rose, des bacs à fleurs fuchsia dans le jardin, un coussin joyeux sur le canapé, une tasse à pois rouges pour votre café, un foulard orange avec votre tenue noire, cela peut déjà être suffisant. Prenons l'exemple de Paul Smith, qui donne souvent à ses manteaux une doublure colorée.

La bonne lumière

La lumière diffère selon que les murs sont peints en jaunes ou en blancs, car les couleurs vives la rendent plus vivante. On oublie parfois que ce principe s'applique aussi dans l'autre sens. Soit que la lumière du soleil réchauffe l'ambiance, tandis que les lampes aux néons rendent tout plus froid. Aujourd'hui, il existe une large gamme, et il n'y a donc plus d'excuses pour ne pas choisir vos lampes avec soin. Il est ainsi judicieux de remplacer les lampes de plus de 3.000 Kelvin (l'indication de la température de couleur de la lampe : la plus basse étant la plus chaude) par d'autres. D'un seul coup, l'atmosphère sera beaucoup plus agréable.

Vert

© Getty

Il ne s'agit pas ici de la couleur, mais des plantes présentes dans la maison. La nature nous rend heureux, qu'il s'agisse d'un bouquet de roses, d'une maisonnette pour oiseaux dans le jardin, du très à la mode faux philodendron, d'un papier peint avec des palmiers ou d'une photo des Dolomites. Selon Fetell Lee, un simple bouquet - qu'il s'agisse de tulipes serrées ou de fleurs des champs chaotiques - est déjà une véritable machine à plaisir, car il est coloré, parfumé, exubérant et place un accent dans notre espace de vie.

Créer des impressions

Nous sommes particulièrement heureux dans des endroits qui titillent nos sens. Pensez aux cirques, aux marchés, aux expositions ou aux festivals. Mais vous n'avez pas besoin de sortir pour cela, dit Fetell Lee. Vous pouvez aussi créer chez vous un lieu qui évoque un sentiment d'abondance. C'est pourquoi nous sommes friands de murs remplis de cadres, d'une cheminée chargée de bibelots et de photos de famille.

© Gee's Bend Quilts ©

Suspendez une guirlande dans la pièce que vous utilisez pour le repassage, mettez tous les vases que vous avez sur le placard au lieu de les ranger à l'intérieur, choisissez un tapis marocain coloré pour le sol, accrochez un mobile pour 'adulte', collez plein de photos ou d'aimants sur votre réfrigérateur, ou achetez-vous un chariot à boissons. Accrochez aussi quelques photos dans votre couloir. Celles-ci vous feront sourire à chaque fois que vous entrerez dans votre maison.

Faites scintiller l'espace

Le lustre de la grand-mère ne fait pas partie des obsessions déco du moment et pourtant, elle avait un peu raison. Un lustre ancien fait des choses merveilleuses, et surtout ludiques, avec la lumière. Au Metropolitan Opera de New York, les lustres du Starburst font briller tout l'espace. Ils sont si populaires qu'on peut les acheter dans la boutique à un prix pas vraiment modique. Une autre option, mais là aussi pas au goût de tout le monde : la boule disco.

Le knolling

Le knolling est un assemblage d'effets personnels sur le sol et qui a été pris en photo d'en haut. Il s'agit d'assembler des objets similaires tels que des outils ou des pierres de telle sorte qu'ils forment un carré ou un angle de 90 degrés.

Le terme inventé Andrew Kromelow, un concierge du magasin de meubles de Frank Gehry. A l'époque, Gehry dessinait pour une marque de meubles populaire appelée Knoll, et dont la spécialité était des meubles très angulaires. À la fin de sa journée de travail, Kromelow parcourait le magasin et trouvait tous les outils qui avaient été oubliés. Il rangeait ensuite les outils sur une surface plane pour qu'ils soient à angle droit les uns par rapport aux autres et le prenait en photo. Le knolling était né.

© Getty

La recherche a montré que nous sommes attirés par des environnements complexes et bien structurés, c'est pourquoi les objets rangés nous rendent heureux.

Les hashtags Things Organised Neatly ou FlatLays ont des tonnes de followers sur Instagram, et sont une grande inspiration si vous souhaitez faire votre propre oeuvre sur votre bureau ou dans votre cuisine. Ou faites comme Fetell Lee et faites de votre pomme une oeuvre en la coupant en morceau et en les plaçant en cercle dans votre assiette au lieu de les mettre dans un bol. La pomme n'en sera que meilleure.

Prenez le contrôle

Si vous pouvez faire ce que vous voulez dans votre propre salon, il n'en va pas de même sur votre lieu de travail. Pourtant, nos lieux de travail sont souvent ternes et incolores. Ce n'est pas un problème pour Fetell Lee. Faites-en, dans les limites du possible, ce que vous en voulez. Ajoutez une lampe rouge, une plante luxuriante ou un coussin tout doux.

Surprenez-vous

Rien de tel qu'une agréable surprise, aussi petite soit-elle. Un petit mot dans votre boîte à lunch, retrouver un billet pour un concert qui avait tant plu dans un vieux sac que vous n'aviez plus utilisé depuis longtemps, une chose insolite en rue ... Nous aimons être surpris. Selon Fetell Lee, vous pouvez même vous surprendre. Par exemple, elle aime cacher des souvenirs dans ses manteaux et ses sacs. Quelques mois plus tard, elle les retrouve à un moment inattendu. Culcul, mais efficace.