Design à louer: acheter des meubles en leasing, c’est possible

Live Light © photos: sdp

Avoir un intérieur de collectionneur de mobilier, sans pour autant se ruiner et passer sa vie à dénicher les objets parfaits, c’est désormais possible! Comment? Grâce au leasing.

«Chaque mois, nous payons déjà pour les murs qui nous entourent. Pourquoi ne pas le faire aussi pour la déco?», se sont questionnés Audrey Joris et Augustin Bown, il y a quelques années. C’est ainsi qu’a germé dans l’esprit de ces deux vingtenaires le concept d’AFC-Collection, la société qu’ils ont créée ensemble et qui proposent désormais des aménagements complets en leasing. Au départ, le catalogue du duo se limitait à des meubles vintage qu’ils achetaient puis louaient. Aujourd’hui, ils travaillent, en plus de leur propre collection, avec une quarantaine de marques comme Gubi, FermLiving, &Tradition, les Belges Armand & Francine et Valerie Objects. Le principe? Au lieu de devoir épargner longtemps ou de débourser une énorme somme pour l’intérieur de ses rêves, on en rembourse chaque mois une partie pendant cinq ans, comme pour une auto. Pendant longtemps, en matière de voiture, ce système a été réservé aux indépendants et aux entreprises mais petit à petit, les particuliers se sont approprié la formule. Pourquoi pas pour le mobilier aussi?

AFC-Collection
AFC-Collection © photos: sdp

EN PLEIN BOOM

Aux Etats-Unis, Forbes pointe un boom des sociétés qui louent des objets design, dans le sillage de Feather et Fernish , qui ont tracé la voie les premiers pour les particuliers. En pleine pandémie, deux Français quinquagénaires, Françoise Novel et Franck Mallez, ont eux lancé Yourse, une plate-forme où l’on déniche des pièces iconiques de Cassina, Artemide, Sede ou Vitra, conçues par Charlotte Perriand, Eames, Patricia Urquiola ou Piero Lissoni. Pour moins de 50 euros par mois, on peut ainsi s’installer à un bureau de Jean Prouvé ou Marcel Breuer, ou se prélasser dans un siège 04 ou 05 de Maarten Van Severen. Malheureusement, Yourse ne livre pas encore en Belgique, mais l’entreprise ambitionne une expansion internationale dans un avenir proche.

Chez nous, depuis fin 2021, Live Light, une spin-off du label belge Ethnicraft, dispose également d’un portfolio d’environ 600 produits différents et promet des ajouts mensuels. Depuis le lancement, ce sont plus de 4 000 produits de la marque qui ont trouvé un foyer via le site Internet. De son côté, AFC-Collection a doublé son chiffre d’affaires en deux ans. Après Bruxelles et vu le succès, Audrey et Augustin envisagent d’ouvrir un deuxième showroom à Anvers cette année.

En France, avec Yourse, on peut louer des meubles iconiques: la chaise L7 de Charlotte Perriand chez Cassina (50 euros/mois). © photos: sdp

UNE APPROCHE DURABLE

Le public intéressé par ce phénomène en plein essor? Principalement les 25-45 ans. Des jeunes qui se lancent dans la vie professionnelle et quittent la maison des parents, des gens en co-living, des propriétaires de seconde résidence, des couples séparés, des amateurs de design qui aiment changer régulièrement leur déco… Et ceux qui font appel au service par nécessité. Ainsi, entre mars et mai 2020, Fernish a reçu pas moins de 300% de demandes supplémentaires en mobilier pour un bureau à la maison. Les nomades urbains et les expats qui ont besoin d’un logement temporaire y recourent également. Comme Alexander, 32 ans, qui après avoir vécu dix ans à Jakarta, New York et Miami, s’est retrouvé de retour à Courtrai. «Je travaille pour une société à San Francisco. Travailler à distance n’est pas un problème mais je n’ai encore aucune idée de combien de temps je vais rester ici, raconte-t-il. D’ici là, je loue des meubles via Live Light avec une option de prolongation après six mois. Si je décide de rester, alors je peux continuer à acheter les meubles en poursuivant les mensualités. Si je repars à l’étranger, Live Light reprend les meubles, les remet en état et leur donne une deuxième vie chez quelqu’un d’autre.»

En France, avec Yourse, on peut louer des meubles iconiques: et le canapé Maralunga de Vico Magistretti pour Cassina (dès 113 euros/mois).
En France, avec Yourse, on peut louer des meubles iconiques: et le canapé Maralunga de Vico Magistretti pour Cassina (dès 113 euros/mois). © photos: sdp

Ce caractère durable est un aspect que toutes les plates-formes citées avancent comme argument de vente. Qu’elles offrent un service circulaire ou pas. Elles entendent surtout apporter une alternative à la fast furniture, ce mobilier de moindre qualité qu’on achète aussi vite qu’on s’en débarrasse. Selon le European Environmental Bureau, ce sont chaque année 10 millions de tonnes de meubles qui arrivent sur le marché dans l’Union européenne. Environ la même quantité est jetée par les sociétés et les consommateurs, dont la plus grande partie se retrouve en décharge ou brûlée. Moins de 10% sont recyclés. «En louant ses meubles, on ne doit pas se contenter de produits de moindre qualité qui entrent à ce moment dans le budget mais qui ne sont pas durables, avance Audrey Joris d’AFC-Collection. On peut investir dans des modèles solides, qui vont vous accompagner facilement pendant quinze ans et vont augmenter considérablement votre confort de vie sans que vous deviez renoncer pour cela à des choses comme les restos ou les voyages.» Un win-win donc.

En France, avec Yourse, on peut louer des meubles iconiques: le bureau LochNess de Piero Lissoni pour Cappelini (dès 117 euros/mois).
En France, avec Yourse, on peut louer des meubles iconiques: le bureau LochNess de Piero Lissoni pour Cappelini (dès 117 euros/mois). © National
Le B.A.-BA
– La durée des contrats de leasing de meubles varie de six mois à cinq ans. Plus on loue longtemps, plus la somme à rembourser chaque mois est faible. On peut déjà avoir un modèle pour une dizaine d’euros. L’aménagement total d’un appartement de deux chambres par AFC-Collection tourne autour de 350 euros par mois, 550 euros pour une habitation familiale avec deux enfants.

– Live Light, Yourse et les Allemands de Lyght Living (qui livrent aussi dans notre pays) reprennent les meubles si on ne peut ou veut plus les utiliser en fin de contrat et leur donnent une nouvelle vie. Pas chez AFC-Collection.

afc-collection.co, live-light.com, lyght-living.com, yourse.co

Partner Content