Décès de la styliste japonaise Hanae Mori, « Madame Butterfly »

March 23, 2017 shows Japanese designer Yu Amatsu (centre L) and Hanae Mori (centre R) posing for photographers with their models after their 2017 Autumn/Winter Collection show at Tokyo Fashion Week in Tokyo.

La styliste japonaise Hanae Mori, reconnue mondialement comme membre de l’élite de la haute couture, est morte le 11 août à son domicile de Tokyo à l’âge de 96 ans, a rapporté jeudi l’agence de presse Kyodo.

Hanae Mori était surnommée « Madame Butterfly » pour les motifs de papillons qui avaient fait sa marque et au fil des décennies, ses luxueuses créations faites main ont été portées par Nancy Reagan, Grace Kelly et nombre de membres de la haute société japonaise.

AFP

Hanae Mori était l’une des rares Japonaises à la tête d’une entreprise internationale, et demeurait en cela une pionnière pour ses compatriotes. Sa carrière d’avant-garde l’a conduite de Tokyo – où elle avait débuté en confectionnant des costumes pour le cinéma – à New York et Paris où, en 1977, sa marque est devenue la première maison d’Asie à rejoindre les rangs de la haute couture.

Sa première collection à l’étranger – à New York en 1965 – célébrait le thème de la rencontre entre « l’Orient » et « l’Occident ». Les grands noms de la mode japonaise comme Issey Miyake, décédée au début du mois, ont suivi ses pas. Malgré la fermeture de son atelier parisien en 2004 à l’issue de son dernier défilé dans la capitale française, les boutiques Hanae Mori sont restées ouvertes à Tokyo et ses parfums continuent à être vendus dans le monde entier.

Partner Content