Fendace, un accouplement décevant

© imaxtree
Kathleen Wuyard

Dans un premiers temps, Miucci Prada a forgé une solide alliance créative avec Raf Simons. Puis Balenciaga et Gucci ont fusionné le temps d’une collection capsule…

Cette saison, ce sont Versace et Fendi qui répètent la danse de l’accouplement. Leur collaboration, dévoilée lors d’un spectacle non annoncé, a abouti à un résultat… décevant. Parce que le concept est aujourd’hui dépassé, ou du moins, il n’est plus surprenant.

Ce « Fendace » est également moins réussi que « Balucci », l’ADN de Fendi étant clairement moins percutant que celui de son partenaire Versace. Gucci contre Balenciaga, c’est Godzilla contre King Kong, tandis que Versace contre Fendi, c’est, au mieux, Godzilla contre le rat de Ratatouille.

Mais peut-être sommes-nous juste un peu fatigués de ces noces incessantes?

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content