Lupita Nyong'o, Penélope Cruz, Charlotte Rampling, Jessica Chastain... comme on ne les a jamais vues. Elles s'affichent au naturel sur le papier glacé de Shadows on the Wall. Les images ont été choisies par Lindbergh himself parmi 37 000 clichés inédits pris lors des séances de shooting du dernier calendrier Pirelli (2017). Pirelli ? Même s'il fait appel aux talents les plus prisés - Mario Sorrenti, Steve McCurry, Mario Testino - " The Cal ", comme on le surnomme, contribue officiellement, et ce depuis 1964, à la réification de la femme. Des pneumatiques et des corps de rêve sur fond de visibilité publicitaire : ce genre d'équation n'a pas le machisme pour inconnue. Loin d'un glamour artificiel et d'un usage de la nudité quasi carnassier, Peter Lindbergh porte un autre regard sur le féminin. Jusqu'ici, seule Annie Leibovitz avait été capable d'honorer...