On se souvient de son look "gladiateur", avec jupe en jeans et top clouté, pour son apparition à Flushing Meadows en 2004; de sa robe léopard rose portée en 2014 lors de la même compétition; ou encore, dernièrement, de sa combinaison moulante noire pour affronter la Tchèque Kristyna Pliskova, à Roland-Garros. Un look pour évoquer " toutes les femmes qui ont dû traverser des épreuves, mentalement et physiquement, avec leurs corps", expliqua-t-elle alors.

D'ici quelques jours, à l'US Open - qu'elle a déjà remporté six fois -, la fashionista portera une robe griffée Nike et dessinée par de Virgil Abloh, le fondateur de la marque Off-White. Une tenue, assortie à une veste pour le soir, et qui fait écho à la passion de Serena pour... la danse, avec une jupe en voile façon tutu et un haut rappelant les tuniques asymétriques de certaines gymnastes. "Ce que j'aime dans le tennis, c'est la grâce. c'est un jeu agressif et puissant, mais il faut du toucher et de la finesse", a expliqué le designer. La ballerine à la raquette montera au filet équipée non pas de chaussons mais d'une édition spéciale PE des NikeCourt Flare 2. Reste à voir si elle sera bel et bien la joueuse étoile du tournoi.

FANNY BOUVRY

On se souvient de son look "gladiateur", avec jupe en jeans et top clouté, pour son apparition à Flushing Meadows en 2004; de sa robe léopard rose portée en 2014 lors de la même compétition; ou encore, dernièrement, de sa combinaison moulante noire pour affronter la Tchèque Kristyna Pliskova, à Roland-Garros. Un look pour évoquer " toutes les femmes qui ont dû traverser des épreuves, mentalement et physiquement, avec leurs corps", expliqua-t-elle alors. D'ici quelques jours, à l'US Open - qu'elle a déjà remporté six fois -, la fashionista portera une robe griffée Nike et dessinée par de Virgil Abloh, le fondateur de la marque Off-White. Une tenue, assortie à une veste pour le soir, et qui fait écho à la passion de Serena pour... la danse, avec une jupe en voile façon tutu et un haut rappelant les tuniques asymétriques de certaines gymnastes. "Ce que j'aime dans le tennis, c'est la grâce. c'est un jeu agressif et puissant, mais il faut du toucher et de la finesse", a expliqué le designer. La ballerine à la raquette montera au filet équipée non pas de chaussons mais d'une édition spéciale PE des NikeCourt Flare 2. Reste à voir si elle sera bel et bien la joueuse étoile du tournoi.FANNY BOUVRY