En septembre 2010, l'ancien directeur artistique de Gucci faisait un retour tonitruant en tant que créateur avec un défilé à New York en petit comité. Seul Terry Richardson était autorisé à prendre des photos des muses du Texan, et seule la crème de la crème des rédactrices était autorisée à venir les applaudir.

Docile, le grand public ne découvre donc la collection printemps-été 2011 de Tom Ford que maintenant: d'abord via les séries mode de quelques magazines triés sur le volet, ensuite dans une vidéo mise en ligne le 1er janvier.

Beyoncé y ondule en fourreau pailleté, Daphné Guiness y sourit -fait rarissime!- en manteau à franges, Lauren Hutton y resplendit en tailleur blanc seventies. On regrette seulement que la vidéo soit si courte: 3 minutes 17 secondes, c'est tout ce que mérite l'internaute aux yeux de Tom Ford.

Géraldine Dormoy

En septembre 2010, l'ancien directeur artistique de Gucci faisait un retour tonitruant en tant que créateur avec un défilé à New York en petit comité. Seul Terry Richardson était autorisé à prendre des photos des muses du Texan, et seule la crème de la crème des rédactrices était autorisée à venir les applaudir. Docile, le grand public ne découvre donc la collection printemps-été 2011 de Tom Ford que maintenant: d'abord via les séries mode de quelques magazines triés sur le volet, ensuite dans une vidéo mise en ligne le 1er janvier. Beyoncé y ondule en fourreau pailleté, Daphné Guiness y sourit -fait rarissime!- en manteau à franges, Lauren Hutton y resplendit en tailleur blanc seventies. On regrette seulement que la vidéo soit si courte: 3 minutes 17 secondes, c'est tout ce que mérite l'internaute aux yeux de Tom Ford. Géraldine Dormoy