Revivre au musée le frisson de l’hommage de ses pairs à Alber Elbaz

Dries Van Noten © Photos: Filippo Fior

Un défilé comme si vous y étiez. A Paris, le Palais Galliera restitue le show hommage à Alber Elbaz présenté en octobre dernier. Quarante-six designers y avaient rivalisé de talent pour créer une silhouette inspirée par l’homme ou par son oeuvre. Une expérience immersive qui file des frissons.

Alber Elbaz dessinait des robes comme personne, fit les beaux jours de Guy Laroche, Yves Saint Laurent, Lanvin longtemps, puis AZ Factory, avant de mourir à 60 ans salement, chopé par le Covid le 24 avril 2021. Le couturier avait pour mantra « Love brings love », il était normal que cela fasse des vagues et que le monde de la mode endeuillé s’inscrive dans la lignée, le temps d’un défilé hommage.

Revivre au musée le frisson de l'hommage de ses pairs à Alber Elbaz
© Photos: Filippo Fior

Le 5 octobre 2021 donc, au Carreau du Temple, à Paris, quarante-six designers firent déambuler leur silhouette inspirée par l’homme et/ou par son oeuvre. Un show inédit, forcément éphémère. L’émotion en plus. Le Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris, s’est lancé un défi: organiser en quelques mois – ce n’est guère la temporalité d’une telle institution – l‘expo qui fera revivre ce moment. Une expérience immersive avec lumière à l’identique, musique et ordre de passage pour vivre la chose comme si on y avait été. « Certes, les professionnels connaissent cela mais beaucoup de nos visiteurs pas, souligne le commissaire Alexandre Samson, chargé des collections haute couture et de la création contemporaine au Palais Galliera. Pour la première fois, un musée reconstitue un tel événement, en ce compris le sitting: il y aura des bancs, comme au défilé, et une petite surprise. »

Lanvin
Lanvin© Photos: Filippo Fior

Alber Elbaz a marqué l’histoire de la mode, il n’est pas inutile de le répéter. Parce qu’il fait partie de cette génération de créateurs qui firent à nouveau briller l’aura de la Ville lumière dès le milieu des années 90. « Il a été nommé chez Guy Laroche en même temps que John Galliano chez Christian Dior et Alexandre McQueen chez Givenchy, analyse Alexandre Samson. Ils ont réussi à doper ces maisons et à replacer Paris au centre de l’attention. Alber Elbaz apportait une vision extrêmement douce et portable de la mode. Il voulait que les femmes de plusieurs générations puissent se projeter dans ses vêtements. Il a un regard bienveillant sur le corps, il n’est pas dans les fantaisies théâtrales et « drama » de Galliano et de McQueen, aussi belles soient-elles. Il avait également un rapport à une féminité très assumée sans provocation. »

Rick Owens
Rick Owens© Photos: Filippo Fior

Lui qui avait fait de sa silhouette tout en rondeur une marque de fabrique rêvait de femmes « séductrices mais pas sexy ». La preuve in vivo par ce sillage hommage, désormais muséal.

Ralph Lauren
Ralph Lauren© Photos: Filippo Fior

Love brings love, le défilé hommage à Alber Elbaz, Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris, à 75116 Paris. palaisgalliera.paris.fr Du 5 mars au 10 juillet.

Off-White
Off-White© Photos: Filippo Fior
Alber Elbaz
Alber Elbaz© Stéphane Gallois

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content