Stella McCartney était l'un des neuf PDG autorisés à s'exprimer au sommet du G7 sur la nécessité d''accélérer l'investissement durable. Elle a fait remarquer que, pour produire de la viscose, 150 millions d'arbres doivent être abattus. "Cela alors que je me débrouille pour acheter de la pâte à bois durable en Suède", a déclaré le designer. "Je veux partager à quel point l'industrie de la mode n'est pas moderne."

La créatrice britannique a exhorté le G7 à cesser de "punir ceux qui font le bien et à encourager l'industrie de la mode à faire des choix durables", selon The Independent.

Il faut cesser de "punir ceux qui font le bien et à encourager l'industrie de la mode à faire des choix durables"

La marque du designer n'utilise aucune matière animale : ni cuir, ni plumes, ni peau, ni fourrure. C'est rare dans l'industrie de la mode, dit McCartney. "Si je veux exporter aux États-Unis quelque chose qui n'est pas en cuir, je dois le déduire de mon bénéfice. Si j'ajoute un morceau de peau de porc, je suis exempté de mes impôts. Donc je suis pénalisé pour ce que je fais de bien."

Stella McCartney était l'un des neuf PDG autorisés à s'exprimer au sommet du G7 sur la nécessité d''accélérer l'investissement durable. Elle a fait remarquer que, pour produire de la viscose, 150 millions d'arbres doivent être abattus. "Cela alors que je me débrouille pour acheter de la pâte à bois durable en Suède", a déclaré le designer. "Je veux partager à quel point l'industrie de la mode n'est pas moderne." La créatrice britannique a exhorté le G7 à cesser de "punir ceux qui font le bien et à encourager l'industrie de la mode à faire des choix durables", selon The Independent. La marque du designer n'utilise aucune matière animale : ni cuir, ni plumes, ni peau, ni fourrure. C'est rare dans l'industrie de la mode, dit McCartney. "Si je veux exporter aux États-Unis quelque chose qui n'est pas en cuir, je dois le déduire de mon bénéfice. Si j'ajoute un morceau de peau de porc, je suis exempté de mes impôts. Donc je suis pénalisé pour ce que je fais de bien."