21 Buttons est une plateforme où il est possible de vendre et d'acheter des vêtements. Poster une photo, c'est suggérer à des millions d'utilisateurs un nouveau look à adopter. Le réseau social s'apparente aux sites d'e-commerce car les personnes qui engendrent une vente reçoivent une commission.

Une révolution pour les marques de prêt-à-porter? Pas tant que ça... Car elles utilisent beaucoup la publicité commerciale. Selon Marie-Isabelle Muninger, professeur de marketing et chercheur à l'ICHEC, "la cible des annonceurs se trouve majoritairement sur ces plateformes, auxquelles les utilisateurs ont accès via leur smartphone, tablette ou laptop"

Il ne serait donc pas inopportun de les voir s'allier avec les influenceurs présents sur le support... car après tout, ce sont leurs profils qui sont le plus consultés.

Celui qui risque d'en souffrir, par contre, c'est Instagram. Il devra se renouveler s'il ne veut pas perdre la mise face à ce genre d'interface qui donne au client une expérience plus personnalisée et plus complète. "Elle propose des looks en ligne en fonction des préférences des clients, ces derniers peuvent ensuite "shopper" le look directement via la plateforme. A ce jour, cela n'est pas possible sur Instagram" rappelle Marie-Isabelle Muninger.

21 buttons défie donc ses concurrents et risque de les mettre à mal. Mais en attendant, c'est désormais possible pour tout le monde de jouer aux influenceurs...

Ornella Dal Zilio

www.21buttons.com