Vault, le nouveau concept de la maison Gucci enfin dévoilé

Alessandro Michele, en 2020

Absente du calendrier des défilés milanais depuis février 2020, la maison Gucci était au rendez-vous de la Fashion week samedi pour dévoiler un énigmatique projet intitulé « Vault ».

Après des semaines de suspens savamment entretenu sur les réseaux sociaux et de mystérieuses peintures murales dans différentes capitales, la maison florentine a finalement levé le voile: « Vault » est un concept store en ligne avec des pièces vintage Gucci, des objets de curiosité, et des collections de jeunes designers indépendants, sélectionnés par le directeur artistique de la maison, Alessandro Michele.

u003cstrongu003eu0022Je suis vraiment u0026#xE9;mu. Ce projet est le fruit de ma passion pour les objets en gu0026#xE9;nu0026#xE9;ral, pour ceux du passu0026#xE9; encore plus, pour le vintage que j’ai toujours collectionnu0026#xE9;. Mon plaisir est dans la recherche des belles choses. Je le fais dans ma vie privu0026#xE9;e et bien su0026#xFB;r cela a nourri mon travail pour Gucci depuis 7 ansu0022u003c/strongu003e

Des sacs issus des archives de la maison, de la vaisselle, des foulards mais aussi des créations inédites des jeunes designers étaient présentés dans l’ancien poste de douane du parc Sempione transformé pour l’occasion en caveau des merveilles.

« C’est très beau d’être en relation avec ces jeunes marques. Elles sont la sève de ce présent, du futur et j’avais envie de créer un lieu ouvert pour eux, qui les mette en lumière », a-t-il poursuivi.

Tout se passera en ligne, sur un site dédié, en adéquation avec les nouveaux usages qui se sont développés avec la pandémie et dans un souci d’accès démocratique pour tous.

Des pièces rares de la maison florentine y seront également en vente.

« J’ai toujours eu une passion pour les pièces rares de Gucci, même avant d’y travailler. Je pouvais passer des heures à chiner, j’allais dans les salles de vente. Nous avons des pièces merveilleuses qui vont être sur Vault », a-t-il vanté.

Pendant ce temps

Un peu plus tôt samedi, une autre maison florentine faisait le show, Salvatore Ferragamo. Encore orpheline de directeur artistique, l’Anglais Paul Andrew ayant quitté son poste au printemps dernier, la maison a présenté une collection élégante et raffinée.

Chez Dolce et Gabbana, la relation avec le passé de la marque était aussi au coeur de la collection.

« Toujours se souvenir, ne jamais répéter » était le manifeste d’un défilé fleuve, fort de 102 looks, librement inspiré des années 2000, réhabilitant des silhouettes ultra féminines perchées sur stiletto, en mini-jupes et lingerie apparente.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content