Plus de 300 entreprises avaient déjà signé la déclaration de la FFA, une coalition internationale d'une quarantaine d'organisations de droits des animaux qui proteste contre l'utilisation de fourrure dans l'industrie de la mode. À présent, Inditex a également promis de ne plus commercialiser de fourrure.

L'année passée, Inditex avait encore refusé de signer malgré la pression des organisations de droit animal et l'engagement d'un grand nombre d'autres entreprises. Il semble que le groupe espagnol ait enfin ouvert les yeux sur la souffrance animale.

LVR/Trad. CB

Plus de 300 entreprises avaient déjà signé la déclaration de la FFA, une coalition internationale d'une quarantaine d'organisations de droits des animaux qui proteste contre l'utilisation de fourrure dans l'industrie de la mode. À présent, Inditex a également promis de ne plus commercialiser de fourrure. L'année passée, Inditex avait encore refusé de signer malgré la pression des organisations de droit animal et l'engagement d'un grand nombre d'autres entreprises. Il semble que le groupe espagnol ait enfin ouvert les yeux sur la souffrance animale. LVR/Trad. CB