Sur Twitter, elle a publié un long message pour mettre les choses aux claires. Elle explique notamment que, si elle avait été un homme, on ne lui reprocherait pas ses nombreuses conquêtes. " Les hommes (en particulier ceux qui ont réussi) sont rarement victimes de slut-shaming. Ils passent d'une belle femme à une autre sans conséquence. On les qualifie de 'légendes' ou 'd'hommes à femmes' alors que les femmes sont traitées de salopes et de putes ". Avant de poursuivre: " Cette histoire de rendez-vous est nouvelle pour moi. J'ai été dans une relation toute mon adolescence et au début de ma vingtaine (¿). J'essaye juste de prendre les choses à la légère et de me moquer de moi-même ainsi que de la perception que le public a de moi. Habituez-vous à me voir sortir avec des gens car c'est ce que je fais actuellement ".