C'est le cas de WhatsApp, dont l'utilisation a grimpé de 30 à 41 % en un an, selon l'étude We Are Social/ Hootsuite 2018. Principaux concernés par la messagerie instantanée : les petits groupes, dont les " clans " intergénérationnels, à qui elle permet, via l'envoi de photos ou d'émoticons, de passer outre les barrières imposées par les distances physiques... ou par la pudeur des sentiments, nous ont expliqué les experts.
...