Née en 1923 à New York, la jeune femme, qui se décrivait comme "une ménagère trop grosse obsédée par les gâteaux", bataillait contre des problèmes de poids et expérimentait sans succès tous les derniers régimes à la mode.

Pesant 97 kilo à 38 ans, elle avait commencé un programme des services de santé de New York au cours duquel elle s'était rendue compte de la nécessité, outre de manger équilibré, de pouvoir échanger en groupe sur les problèmes rencontrés.

Les premières réunions avaient commencé avec des amies dans son salon du quartier du Queens et en deux mois, une quarantaine de femmes se rencontraient ainsi, notant mutuellement leurs progrès et leurs objectifs, philosophie du mouvement.

C'est en 1963 que Jean Nidetch lance officiellement les Weight Watchers.

Ayant atteint en 1962 son but de peser 64 kg, elle avait raconté dans son autobiographie publiée en 2009 n'avoir ensuite jamais dépassé les 68 kg.

Pour elle, les problèmes de poids devaient être mis en perspective. "La nourriture n'est pas un remède à vos problèmes, elle ne va pas changer votre vie", disait-elle en insistant sur le contrôle de soi que chacun peut exercer. "Le choix, pas la fatalité, détermine votre destin", était son slogan.

Selon Weight Watchers, 36.000 réunions se tiennent chaque semaine dans le monde.

Retour sur l'histoire de cette entreprise au succès mondial