La crise sanitaire qui se prolonge n'est pas sans conséquences sur le psychisme des citoyens. Le confinement pèse sur le moral et les flux de nouvelles qui nous assaillent sont souvent anxiogènes. La santé mentale ne doit pourtant pas être négligée ni reléguée au second plan de nos priorités. Il faut, pour combattre l'anxiété, en prendre la mesure. C'est ce que permet le site to...

La crise sanitaire qui se prolonge n'est pas sans conséquences sur le psychisme des citoyens. Le confinement pèse sur le moral et les flux de nouvelles qui nous assaillent sont souvent anxiogènes. La santé mentale ne doit pourtant pas être négligée ni reléguée au second plan de nos priorités. Il faut, pour combattre l'anxiété, en prendre la mesure. C'est ce que permet le site toutlemondeok.be mis en place par la psychologue Elke Van Hoof. En plusieurs étapes, l'internaute peut évaluer gratuitement à quel degré il souffre de stress. "Si l'état psychique est trop négatif, l'individu est renvoyé vers le médecin généraliste qui décidera si une consultation thérapeutique est nécessaire." Sinon, une vidéo se lance dans laquelle sont prodigués des conseils pour traiter le sentiment d'inondation que l'angoisse peut générer. Cet outil, basé sur des principes scientifiques éprouvés, l'initiatrice du projet y réfléchit depuis des années. "J'ai constaté l'impact des attentats de mars 2016 sur les personnes impliquées directement ou indirectement. Dès ce moment, j'ai imaginé ce programme. C'était prêt à être lancé si nécessaire." Quelques semaines après le début du lockdown, la page s'ouvre et se veut avant tout accessible. "Je souhaitais un dispositif qui puisse être consulté depuis son domicile. Les gens ont besoin d'une feuille de route qu'ils peuvent poursuivre de chez eux." Et à en croire les chiffres, l'initiative est un succès. "On a aujourd'hui environ 100 000 visiteurs. Et plus de 15 000 personnes sont allées jusqu'à l'intervention (NDLR: une vidéo d'une heure où sont prodigués des exercices de relaxation, des conseils, en suivant une feuille de route à imprimer). Certains y reviennent même pour stabiliser des taux de stress trop importants", assure la clinicienne. Un projet élaboré pour la population générale qui, en ces temps troublés, permet de renforcer notre résilience.