La princesse de 35 ans est depuis jeudi assistante bénévole de soins de santé à l'hôpital Sophiahemmet de Stockholm.

"En tant que présidente d'honneur de Sophiahemmet, elle veut apporter son aide dans cette crise que traverse la Suède", a déclaré à l'AFP Margareta Thorgren, porte-parole de la Cour royale.

La princesse Sofia, qui a rejoint la famille royale après avoir épousé en 2015 le prince Carl Philip, a suivi pendant trois jours des cours intensifs afin d'apporter son aide au personnel hospitalier.

Cette session d'apprentissage fait partie d'une initiative destinée à former les personnels d'hôtellerie-restauration et de cabine, placés au chômage technique en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, pour qu'ils puissent aider les hôpitaux et les maisons de retraite du pays.

La Suède a choisi une approche originale en Europe en ne confinant pas sa population. Les autorités sanitaires ont appelé chacun à la "responsabilité": distanciation sociale, application stricte des règles d'hygiène, isolement en cas de symptômes.

Parmi les mesures les plus strictes prises jusqu'à présent figurent l'interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes et celle des visites dans les maisons de retraite.

Vendredi, le royaume scandinave recensait 13.216 cas confirmés de contamination par le Covid-19, dont 1.400 décès.

La princesse de 35 ans est depuis jeudi assistante bénévole de soins de santé à l'hôpital Sophiahemmet de Stockholm. "En tant que présidente d'honneur de Sophiahemmet, elle veut apporter son aide dans cette crise que traverse la Suède", a déclaré à l'AFP Margareta Thorgren, porte-parole de la Cour royale.La princesse Sofia, qui a rejoint la famille royale après avoir épousé en 2015 le prince Carl Philip, a suivi pendant trois jours des cours intensifs afin d'apporter son aide au personnel hospitalier.Cette session d'apprentissage fait partie d'une initiative destinée à former les personnels d'hôtellerie-restauration et de cabine, placés au chômage technique en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, pour qu'ils puissent aider les hôpitaux et les maisons de retraite du pays.La Suède a choisi une approche originale en Europe en ne confinant pas sa population. Les autorités sanitaires ont appelé chacun à la "responsabilité": distanciation sociale, application stricte des règles d'hygiène, isolement en cas de symptômes.Parmi les mesures les plus strictes prises jusqu'à présent figurent l'interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes et celle des visites dans les maisons de retraite.Vendredi, le royaume scandinave recensait 13.216 cas confirmés de contamination par le Covid-19, dont 1.400 décès.