De plus en plus d'études confirment que le temps passé dans la nature est bon pour notre santé mentale. Mais on ne sait toujours pas pourquoi il en est ainsi. Une équipe de l'université polytechnique de Californie a cherché à savoir si les bruits ambiants pouvaient y participer.

Pour étudier cela, les scientifiques ont caché des haut-parleurs le long de sentiers dans des parcs naturels du Colorado. Les haut-parleurs diffusaient le chant des oiseaux certains jours et restaient silencieux d'autres jours. Pendant ces deux périodes, les marcheurs qui passaient par ces sentiers ont été interrogés par les chercheurs.

Les randonneurs qui avaient entendu le chant des oiseaux se sentaient mieux que ceux qui ne les avaient pas entendus. Selon les chercheurs, ce sont peut-être ces sons qui nous font nous sentir mieux, mais c'est peut-être aussi la perception de la biodiversité qui renforce le sentiment de bonheur.

"Nous sommes des êtres tellement visuels que nous ignorons souvent notre sensibilité au son", déclare Clinton Francis, professeur de biologie à l'université polytechnique de Californie. Je suis encore étonné qu'à peine sept à dix minutes d'exposition à ces sons améliorent le bien-être des gens. Cela souligne vraiment l'importance de l'audition pour nous et probablement aussi pour les autres animaux".

Les recherches soulignent la nécessité d'améliorer les paysages sonores naturels, affirment les chercheurs. Moins de pollution sonore pourrait contribuer à plus de bonheur pour l'homme car elle laisse plus de place aux sons naturels, notamment au chant des oiseaux.

De plus en plus d'études confirment que le temps passé dans la nature est bon pour notre santé mentale. Mais on ne sait toujours pas pourquoi il en est ainsi. Une équipe de l'université polytechnique de Californie a cherché à savoir si les bruits ambiants pouvaient y participer. Pour étudier cela, les scientifiques ont caché des haut-parleurs le long de sentiers dans des parcs naturels du Colorado. Les haut-parleurs diffusaient le chant des oiseaux certains jours et restaient silencieux d'autres jours. Pendant ces deux périodes, les marcheurs qui passaient par ces sentiers ont été interrogés par les chercheurs. Les randonneurs qui avaient entendu le chant des oiseaux se sentaient mieux que ceux qui ne les avaient pas entendus. Selon les chercheurs, ce sont peut-être ces sons qui nous font nous sentir mieux, mais c'est peut-être aussi la perception de la biodiversité qui renforce le sentiment de bonheur. "Nous sommes des êtres tellement visuels que nous ignorons souvent notre sensibilité au son", déclare Clinton Francis, professeur de biologie à l'université polytechnique de Californie. Je suis encore étonné qu'à peine sept à dix minutes d'exposition à ces sons améliorent le bien-être des gens. Cela souligne vraiment l'importance de l'audition pour nous et probablement aussi pour les autres animaux".Les recherches soulignent la nécessité d'améliorer les paysages sonores naturels, affirment les chercheurs. Moins de pollution sonore pourrait contribuer à plus de bonheur pour l'homme car elle laisse plus de place aux sons naturels, notamment au chant des oiseaux.