"Nous demandons l'arrestation de Justin Bieber à Interpol où qu'il se trouve dans le monde. Comme il ne s'est jamais rendu à la convocation du juge alors nous avons demandé son arrestation", a déclaré une collaboratrice du magistrat Alberto Banos, Maria Soledad Nieto.

La demande a été transmise mercredi, a-t-elle précisé. En novembre 2014, le juge Facundo Cubas avait convoqué le jeune chanteur, lui donnant 60 jours pour se présenter dans son bureau, faute de quoi un mandat d'arrêt serait émis. Un photographe argentin affirme avoir été agressé et qu'on lui a arraché son appareil photo et son téléphone portable, à la demande du chanteur, devant une boîte de nuit du quartier de Palermo, à Buenos Aires. Outre le chanteur, un de ses gardes du corps, qui l'accompagnait pendant sa tournée en Amérique du Sud, a été convoqué par le juge.

Enfant terrible de la pop, Justin Bieber, 21 ans, est un habitué des démêlés judiciaires: saccage d'une chambre d'hôtel et accusation de vandalisme à Rio de Janeiro en novembre 2013, agression d'un chauffeur de limousine en décembre 2013 à Toronto, conduite dangereuse au volant d'un bolide en Floride en janvier 2014, ou une altercation après un accident de quad en août 2014 en compagnie de sa petite amie la chanteuse Selena Gomez.