Coquin. Voilà ce qui vient immédiatement à l'esprit lorsqu'on pense à des sex-toys. Pourtant les godes, vibromasseurs et autres jouets sexuels ne sont plus considérés comme pervers, précise Ann Cuyvers. Elle dirige la boutique érotique Erotische Verbeelding à Anvers, a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet et donne des conseils érotiques.
...

Coquin. Voilà ce qui vient immédiatement à l'esprit lorsqu'on pense à des sex-toys. Pourtant les godes, vibromasseurs et autres jouets sexuels ne sont plus considérés comme pervers, précise Ann Cuyvers. Elle dirige la boutique érotique Erotische Verbeelding à Anvers, a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet et donne des conseils érotiques.Le sexe, dans le cadre d'une relation, ou tout simplement pour et par soi-même, est un outil précieux pour se faire du bien. Et cela se cultive. Un jouet sexuel c'est un peu comme une bonne paire de chaussures de course : elle vous aide à avancer. Bien sûr, il y a toujours la tension sexuelle et l'excitation. Mais le fait que les objets sexuels aident à se détendre est également important, tout comme, bien entendu, se donner du plaisir, à soi-même et aux autres. Jolijn Van Eenoo, directeur du concept de Tutti Passi, une chaîne érotique qui compte cinq succursales, pense également que de plus en plus de gens osent franchir le pas. Les clients nous disent qu'il ne s'agit pas seulement d'excitation pure, mais aussi de ralentir et de faire une pause. Prendre un moment pour soi, et rien que pour soi.Selon les deux femmes, le nouveau design de ces objets joue un rôle majeur dans leur normalisation. "Le cliché d'un faux pénis est devenu rare", dit Van Eenoo. La gamme actuelle de jouets est variée, belle et facile à utiliser. Il existe des jouets clitoridiens spécifiques, mais aussi toute une gamme de vibrateurs en duo, qui stimulent à la fois le point G et le clitoris, et de nombreuses clientes aiment la sensation d'entrée et de sortie. "Les nouveaux jouets sexuels sont tellement jolis qu'on est même plus gêné si quelqu'un les découvre par hasard. Les soirées Upperware ont aussi dédramatisé l'achat de ce genre d'objet", précise encore Van Eenoo. Néanmoins, certains hommes craignent la concurrence avec ces objets à piles. "Les hommes se sentent parfois menacés par les jouets sexuels", explique ainsi Cuyvers, "et les clients demandent parfois si cela ne va pas créer une distance dans le couple. Mais un jouet sexuel n'a pas besoin d'être intimidant. Pour commencer, tout le monde n'achète pas des jouets pour les utiliser avec quelqu'un d'autre. Environ la moitié des clients d'Erotic Imagination font leurs achats pour les utiliser en solo. Beaucoup de sex-toys aident les femmes à atteindre l'orgasme. Et comme l'écart entre les hommes et les femmes en matière d'orgasme est encore important, ce n'est pas un luxe. De nombreuses clientes me disent qu'avec ces jouets elles prennent enfin leur sensualité en main. Différents jouets offrent également des expériences différentes. Vous pouvez varier vos orgasmes en termes de sensation et d'intensité. Seuls ou ensemble, l'effet peut être complètement différent. Aujourd'hui, la gamme est si vaste qu'il existe un produit pour chaque humeur et chaque besoin. Certains clients ont toute une panoplie de jouets.Un tel jouet peut aussi aider à mettre de côté votre timidité, explique encore Cuyvers. Certaines femmes trouvent qu'il n'est pas facile de se masturber avec leurs doigts. Un jouet peut alors vous aider à vous détendre un peu plus". Le fait que les femmes parlent plus ouvertement de la masturbation est l'un des facteurs qui expliquent la popularité croissante des jouets, pense Cuyvers. "Nous tenons pour acquis que les hommes se masturbent, mais pour les femmes, j'ai remarqué que c'est encore un peu un tabou. Pendant des siècles, l'Église catholique a cantonné la sexualité à la reproduction ; le plaisir n'était pas important, surtout pour les femmes. Aujourd'hui, heureusement, les choses changent. Notre vision de la sexualité féminine n'est plus la même et nous acceptons enfin que les femmes aiment, mais oui, aussi se masturber.D'ailleurs tous les hommes ne sont pas menacés par la masturbation des femmes, dit Cuyvers. Beaucoup d'hommes trouvent que c'est une bonne chose. Beaucoup de femmes achètent également un sex-toy pour surprendre leur homme et invitent leur partenaire à les rejoindre dans un voyage de découverte sexuelle.Les sex-toys très réalistes ne sont plus de mises. Mais qu'est-ce qui est tendance du coup ? "Ceux avec pulsion d'air", dit Van Eenoo. "Ce ne sont pas vraiment des vibromasseurs puisqu'ils sont uniquement destinés à un usage externe. Ils ne vibrent pas, mais travaillent avec la pression de l'air, de sorte qu'ils semblent souffler et aspirer à la fois. Cela donne une sensation différente, très intense. Quelques minutes peuvent provoquer un orgasme important. Pas étonnant qu'ils soient si populaires. On compare aussi leur au sexe oral". Tout comme les vibrateurs "normaux", leur effet stimulant agit également sur d'autres parties du corps. Un certain nombre d'experts ont constaté que ces sex-toys, comme le Womaniser ou le Satisfyer, étaient des sex-toys aussi pour les tétons. Les testeurs masculins, en revanche, ont, pour leur part, apprécié leur effet sur, par exemple, leur périnée, cette partie du corps située entre le pénis et l'anus. Le fait qu'ils soient plus silencieux et souvent imperméables semble également être apprécié.De plus en plus de jouets peuvent aussi être contrôlés à distance, avec ou sans smartphone. "Pour s'amuser quand on n'est pas ensemble", suggère Van Eenoo. Ou pour rendre une promenade de confinement un peu plus excitante. Pour ceux qui aiment l'ésotérisme, il existe aussi des jouets contenant des pierres minérales. "À côté des oeufs de jade, qui se vendent toujours bien", dit Cuyvers, "il y a maintenant aussi des godes avec une pierre dedans". Cette nouvelle vision de la sexualité comme source de bien-être se traduit aussi par des gels qui titillent les sens après application. "Ce n'est pas vraiment un jouet", dit Cuyvers, "mais quand vous l'appliquez après votre douche, vous vous promenez avec un large sourire pendant un moment.Les sex-toys ne sont pas seulement destinés à donner du plaisir aux femmes. Et non, il n'y a pas que les poupées gonflables. Il existe des vibromasseurs et des sex-toys gonflables qui sont spécialement conçus pour les couples et qui fonctionnent mieux lorsque vous êtes deux. Les anneaux péniens vibrants sont également populaires", explique M. Van Eenoo. Un tel anneau permet de prolonger l'acte en retardant l'orgasme masculin, mais il donne aussi des bonnes sensations. Les vibrations stimulent les deux partenaires et, avantage supplémentaire, vous avez les mains libres.Il existe également des vibromasseurs masculins sur le marché, explique M. Cuyvers. Outre les anneaux péniens classiques, il y a le Manta, avec une sorte d'anneau qui vibre. Ou le Cuba Libre, un masturbateur en silicone dans lequel on peut insérer le pénis et qui stimule le gland. Certains stimulateurs clitoridiens procurent également de fines sensations lorsqu'ils sont utilisés sur le pénis. Quelque chose comme la Volta a des pointes dynamiques qui semblent flotter. C'est une belle sensation supplémentaire lors d'une fellation, par exemple. Il fonctionne aussi très bien sur les mamelons. Bien sûr, il existe aussi des plugs anaux et des stimulateurs anaux qui peuvent rendre l'orgasme plus intense.Si les jouets sexuels sont devenus tout ce qu'il y a de plus normal, nous devrions tous en avoir un, non ? "Pas forcément", pense Van Eenoo. Tout est possible, mais on n'est obligé de rien. "Nous avons parfois des clients qui ont lu qu'il existe de nombreux orgasmes différents et qui veulent les cocher comme une liste de choses à faire avant de mourir. Ce n'est pas une attitude très constructive. Ce qui est bien avec les sex-toys, c'est que vous pouvez essayer des choses et découvrir ce qui vous fait plaisir. Une chose que beaucoup de clients ignorent. Ils ne savent ce qu'il leur fait du bien.Certaines femmes s'inquiètent aussi si elles ne risquent pas d'être surstimulées, explique M. Van Eenoo. Si elles apprécient toujours des attouchements moins intenses. Je ne pense pas que cela soit un risque. Notre corps prend plaisir de beaucoup de choses différentes et je pense que les sex toys, que vous les utilisiez seul ou en couple, permettent d'en découvrir d'autres. C'est surtout une question de goût personnel. Ce n'est pas seulement physique, cela se passe aussi entre nos oreilles. Il faut donc considérer les sex-toys comme un complément plutôt que comme un must. Car au fond c'est juste un joli gadget qui vous fait du bien.